Logo Torah-Box

Participer au recensement de la population

Rédigé le Mercredi 10 Mai 2023
La question de Anonyme

Bonjour,

J'habite en France et j'ai reçu un document officiel me demandant de participer au recensement de la population. Je souhaitais savoir si je devais y répondre ou non ? Y a-t-il un problème à se faire compter ?

Merci d'avance.

La réponse de Rav Gabriel DAYAN
Rav Gabriel DAYAN
39010 réponses

Bonjour,

En France, il est permis de participer au recensement.

Tout d'abord, il est obligatoire de répondre au questionnaire du recensement. Article 3 de la loi numéro 51-711 du 7 juin 1951.

D'autre part, des arguments sont invoqués dans les écrits de nos maîtres, les décisionnaires, prouvant que le recensement du peuple juif n'est pas une interdiction dans tous les cas même lorsqu'il est réalisé en Israël :

1. Lorsque le dénombrement ne se fait pas directement mais par le biais du compte de choses intermédiaires : objets, formulaires, etc. Rambam, Hilkhot Temidine Oumoussafine, chapitre 4, Halakha 4. Seridé Ech, volume 2, réponse 48, Tsits Eli'ézer, volume 7, réponse 3 [merveilleux développement], Yabi'a Omer, volume 10, 'Hochen Michpat, réponse 2 [d'autres arguments y sont invoqués]. Le Ramban sur Chémot 30, verset 12, ne partage pas cet avis.

2. Lorsque le résultat du dénombrement est nécessaire pour mener à bien l'organisation des besoins de la population [transports en commun, sécurité, construction et entretien de routes, construction d'écoles, etc.], cela n'est pas interdit. Midrash Rabba, chapitre 2, passage 14 sur Bamidbar, Midrash Tan'houma, passage 9 sur Parachat Ki Tissa, Ramban sur Chémot 30, verset 12, Seridé Ech, volume 2, réponse 48, Michepeté 'Ouziel 'Hochen Michpat, Klalim, chapitre 2, Torah Chléma, volume 21, page 168, Dvar Yéhochou'a, volume 4, réponse 57, Tsits Eli'ézer, volume 7, réponse 3 [merveilleux développement].

3. Le dénombrement n'est pas interdit lorsque c'est uniquement une partie du peuple juif qui est comptée. Ramban sur Chémot 30, verset 12.

4. Lorsque le dénombrement inclut des personnes d'autres religion, l'interdiction est remise en question, même si les ordinateurs feront la différence entre les différentes parties du peuple [ceci se fait automatiquement]. Chévet Halévi, volume 9, réponse 35.

5. Lorsque le dénombrement n'est pas d'une extrême précision, l'interdiction est remise en question.

D'autres références : Techouvot Véhanhagot, volume 3, réponse 387, Iguerot Moché - Yoré Déa, volume 3, réponse 117, 'Amoud Hayemini [Rav Chaoul Israëli], réponse 13.

Nous sommes à votre disposition, Bé’ézrat Hachem, pour toute question supplémentaire.

Qu’Hachem vous protège et vous bénisse.

Brochure "Kodem La'hag - Eloul, Roch Hachana et Yom Kippour"

Brochure "Kodem La'hag - Eloul, Roch Hachana et Yom Kippour"

Programme d'étude quotidien pour se préparer aux lois et à l'esprit de la période "Eloul, Roch Hachana et Yom Kippour".

acheter ce livre

Avez-vous aimé ?
Soyez le premier à commenter cette réponse Rav Gabriel DAYAN