Logo Torah-Box
Aujourd'hui à Paris
06:44 : Mise des Téfilines
07:46 : Lever du soleil
13:41 : Heure de milieu du jour
19:36 : Coucher du soleil
20:20 : Tombée de la nuit

Paracha Vayélèkh
Vendredi 30 Septembre 2022 à 19:13
Sortie du Chabbath à 20:17
Afficher le calendrier

Pas les nerfs pour prier !

Rédigé le Mercredi 27 Janvier 2021
La question de Anonyme

Bonjour Rav,

Est-ce normal de ne pas avoir les nerfs de faire la Téfila, même en tant que Ba'hour (jeune homme) ?

La réponse de Rav Gabriel DAYAN
Rav Gabriel DAYAN
32171 réponses

Bonjour,

Première réponse

Si le jeune homme n'a pas les nerfs pour prier, alors, il doit prier [dans ses mots] afin d'avoir les nerfs pour prier. Il doit s'isoler dans un lieu non fréquenté, lever les yeux au Ciel, ou se rendre dans un Beth Haknesset à un moment où seuls les murs le verront et dire à Hachem qu'il a envie d'avoir "les nerfs" pour prier. S'il agit ainsi durant 40 jours de suite, il y a de très fortes chances que ses prières soient exaucées. Le cas contraire, il doit renouveler la procédure jusqu'à obtention de résultats satisfaisants.

Seconde réponse

Si l'auteur de la question est un Ba'hour Yéchiva, apparemment, il n'étudie pas suffisamment de Moussar ou il en étudie, mais pas comme il se doit.

Troisième réponse

Certains de nos maîtres disent que cela peut être dû à plusieurs facteurs : 1. Le jeune homme ne respecte pas scrupuleusement les lois liées à la Cacheroute des aliments. Il est possible qu'il mange "Cachère" mais que la surveillance des produits n'est pas suffisamment bonne, 2. Il ne s'empêche pas de dire des paroles futiles, 3. Il laisse s'infiltrer en lui, des pensées / visions non imprégnées de pureté - Il ne ferme pas les yeux / les oreilles devant les choses ne méritant pas un regard perçant et attentif, 4. Il n'applique pas correctement les lois de Nétilat Yadaïm : le matin, au lever de son lit, après s'être coupé les ongles et les cheveux, après avoir touché ses chaussures, 5. Avant et après la consommation des aliments, il ne récite pas les Brakhot mot à mot, et ses pensées vont vers l'aliment plutôt que vers le sens des mots.

Quatrième réponse

Il faut obligatoirement étudier les textes de la prière afin d'en comprendre le sens simple. Il y a de très nombreux Sefarim - livres extraordinaires à ce sujet. C'est tout un monde merveilleux qu'il faut découvrir. En français : Le monde des prières du Rav Elie Munk [extraordinaire]. Il a été traduit par les éditions du Mossad Harav Kook : 'Olam Hatefilot.

Cinquième réponse

La Tefila est la prise de conscience que : 1. Hachem existe, 2. Qu'Il est à l'origine [Lui seul !] de tout ce dont on a besoin - même si nous ne le méritons pas et même si tout laisse à croire qu'il n'en est pas ainsi et 3. Que nos bonnes actions sont la condition sine qua non pour mériter d'être exaucés. Voir Rachi, passage Ki Lo Himtir sur Béréchit, chapitre 2, verset 5, Ramban sur Chémot, chapitre 13, verset 16 et Michné Halakhot, volume 17, réponse 132.

C'est  u n i q u e m e n t  après cette prise de conscience que nous pouvons bénéficier des bontés Divines.

Il est vrai que certaines personnes ne prient pas / ne respectent pas la volonté d'Hachem et "bénéficient" d'aisance. C'est une grande question. Il y a plusieurs réponses; mais pour une autre fois.

Hachem connait nos besoins et nos manques, il n'est pas nécessaire de l'en informer. La prière s'adresse à nous. Nous devons "écouter" chaque mot des prières afin d'être investis des idées qui y sont développées. Seulement alors, nous remplirons notre devoir en bonne et due forme.

Si la personne savait ce qu'elle pouvait obtenir en priant, elle aurait embrassé chaque mot de la prière.

Nos Sages, les 'Hakhamim, affirment : "Quiconque prie avant de prendre la route [pour s'occuper de ses affaires], Hachem s'occupera, Personnellement, de ses affaires". Talmud Brakhot 14a. Il y a des dizaines de choses extraordinaires à ce sujet.

Pour quelques connaissances à ce sujet, cliquez sur les liens suivants :

https://www.torah-box.com/question/expliquer-a-mon-pere-que-la-parnassa-vient-d-hachem_12510.html

https://www.torah-box.com/question/si-je-m-annule-totalement-devant-hachem-j-existe_10561.html

Ce qui vient d'être dit n'est même pas une goutte d'eau dans l'océan des écrits de nos Sages et de nos maîtres.

Nous sommes à votre disposition, Bé’ézrat Hachem, pour toute question supplémentaire à ce sujet.

Qu’Hachem vous protège et vous bénisse.

Questions au Rav Dayan (tome 6)

Questions au Rav Dayan (tome 6)

L’équipe Torah-Box est fière de vous présenter le tome 6 de la série “Questions au Rav Dayan”, composé de 350 questions reçues par des Juifs à travers le monde sur le site Torah-Box depuis l’année 2014 à partir de laquelle Rav Gabriel Dayan a commencé à y répondre avec une précision rare et une persévérance de tous les instants.

acheter ce livre

Avez-vous aimé ?
Soyez le premier à commenter cette réponse Rav Gabriel DAYAN