Aujourd'hui à Paris
07:26 : Mise des Téfilines
08:33 : Lever du soleil
13:02 : Heure de milieu du jour
17:31 : Coucher du soleil
18:20 : Tombée de la nuit

Paracha Vaéra
Vendredi 24 Janvier 2020 à 17:16
Sortie du Chabbath à 18:27


Hiloulot du jour
Rav Eliahou Eliézer Dessler
Afficher le calendrier
Logo Torah-Box
Projet dédié par un généreux donateur

Profiter d'odeurs de nourriture Taref

Rédigé le Vendredi 12 Octobre 2018
La question de Anonyme

Bonjour Rav,

Concernant les odeurs de cuissons Taref venant de restaurants non-Cachères ou d'habitations privées, doit-on se boucher le nez pour ne pas respirerez ces odeurs ?

Merci d'avance de votre réponse.

La réponse de Rav Gabriel DAYAN
Rav Gabriel DAYAN
18035 réponses

Bonjour,

Il n’est absolument pas obligatoire de boucher son nez [même si le parfum vous monte au nez].

Cependant, il faut éviter de sentir les odeurs, intentionnellement, afin d’en tirer profit.

Voir Biour Halakha, passage Hamoussak sur Choul'han ‘Aroukh, chapitre 216, Halakha 2, Biour Halakha, passage Afilou sur Choul'han ‘Aroukh, chapitre 443, Halakha 1, Sifté Cohen [Chakh], passage 27 sur Choul'han ‘Aroukh - Yoré Déa, chapitre 108, Halakha 7, ‘Houkotay Tichmorou [Rav Ezra Chrim], page 429, Divré Chalom [Rav Chalom Its’hak Mizra’hi], Yoré Déa, réponse 39.

Il en est de même pour le parfum des aliments ‘Hamets, durant Pessa’h.

Voir Pisské Techouvot, chapitre 443, passage 2.

Nous sommes à votre disposition, Bé’ézrat Hachem, pour toute question supplémentaire.

Qu’Hachem vous protège et vous bénisse.

Avez-vous aimé ?
Soyez le premier à commenter cette réponse Rav Gabriel DAYAN
Projet dédié par un généreux donateur