Logo Torah-Box

Qu’est-ce qu'un "Mamzer" ?

Rédigé le Dimanche 4 Novembre 2018
La question de Marcel Fafouin B.

Bonjour Rav,

Qu’est-ce qu'un bâtard selon la Torah ?

Peut-il s’approcher d'Hachem ?

Si oui ou non, comment ou pourquoi ?

La réponse de Rav Gabriel DAYAN
Rav Gabriel DAYAN
38791 réponses

Bonjour,

Si l’on s’en tient au dictionnaire de la langue française, l’enfant bâtard - Mamzer est un enfant adultérin [né hors mariage d’une manière illégitime].

Mais selon la Halakha, cette définition n’est pas exacte.

Le statut de Mamzer n’est pas conféré à tout enfant né hors mariage ou suite à n’importe quelle union interdite. Il est conféré à l’enfant né de certaines unions interdites, uniquement - avec une des femmes qu’il n’est pas possible d’épouser et avec lesquelles l’acte de mariage n’a pas de conséquence [mais que d’autres personnes peuvent épouser].

Exemples :

1. L’enfant né de l’union d’un homme avec une femme déjà mariée à un autre homme,

2. L’enfant né de l’une union d’un frère avec sa sœur,

3. L’enfant né de l’union d’un homme avec la sœur de sa femme,

4. L’enfant né de l’union d’un homme avec l’une des femmes mentionnée dans Vayikra, chapitre 18, verset 6-20,

5. L’enfant d’un homme Mamzer ou d’une femme Mamzer est Mamzer. Que ce soit le papa ou la maman,

6. L’enfant issu de l’union d’un non-juif et d’une femme juive mariée, n’est pas Mamzer. Mais il s’agit d’une faute dont la gravité n’est pas descriptible. Choul'han ‘Aroukh - Even Haézer, chapitre 4, Halakha 19. Dans une telle éventualité, la femme devient interdite à son mari, contrairement à l'avis de Rabbénou Tam mentionné dans Tossefot, passage Velidroch Léhou sur Ketoubot 3b.

7. L’enfant né de l’union du mari avec sa femme Nidda n’est pas Mamzer. Choul'han ‘Aroukh - Even Haézer, chapitre 4, Halakha 13.

8. Il est interdit à l’homme Mamzer ou à la femme Mamzéret de se marier avec un juif ou une juive non Mamzer. Dévarim, chapitre 23, verset 3 et Choul'han ‘Aroukh - Even Haézer, chapitre 4, Halakha 1.

9. Il est permis à un homme Mamzer de se marier avec une femme Mamzéret et vice versa. Choul'han ‘Aroukh - Even Haézer, chapitre 4, Halakha 24.

10. Il est permis à un homme Mamzer de se marier à une femme convertie et vice versa. Choul'han ‘Aroukh - Even Haézer, chapitre 4, Halakha 24.

11. Parfois, on s’aperçoit que le Mamzer qui étudie la Torah et qui accomplit les Mitsvot, a la priorité sur un Cohen Gadol [descendant d’Aharon Hacohen] ignorant. Talmud Horayot 13a et Choul'han ‘Aroukh - Yoré Déa, chapitre 251, Halakha 9.

12. Si le fils / la fille sont issus d’un mariage « homme juif et femme convertie » ou « homme converti et femme juive » : le mariage avec une fille / fils Mamzer est interdit. Choul'han ‘Aroukh - Even Haézer, chapitre 4, Halakha 23.

13. Si le fils / la fille sont issus d’un mariage « homme converti et femme convertie » : le mariage avec un fils / une fille Mamzer est permis. Choul'han ‘Aroukh - Even Haézer, chapitre 4, Halakha 22.

14. Pour d'autres détails importants, voir ici :

https://www.torah-box.com/question/elle-a-trompe-son-mari-avec-un-goy-quel-est-le-statut-de-l-enfant_58877.html

https://www.torah-box.com/question/statut-d-un-enfant-ne-hors-mariage_2208.html

Nous sommes à votre disposition, Bé’ézrat Hachem, pour toute question supplémentaire.

Qu’Hachem vous protège et vous bénisse.

Rabbanite Kanievsky - Tome 1

Rabbanite Kanievsky - Tome 1

Le livre tant attendu par le public féminin : les récits et témoignages exceptionnels sur la vie de la Rabbanite Batchéva Esther Kanievsky : la Maman du Peuple d'Israël. Indescriptible...

acheter ce livre télécharger sur iTunes

Avez-vous aimé ?
Soyez le premier à commenter cette réponse Rav Gabriel DAYAN