Logo Torah-Box

Se joindre au Zimoun en ayant bu un Révi'it de vin

Rédigé le Jeudi 11 Juin 2020
La question de Kevin L.

Chalom,

Si deux hommes ont mangé ensemble et qu'un troisième s'est joint à eux et a bu Révi'it de vin, mais l'a bu petit à petit (pas d'un coup), peut-il répondre au Zimoun ?

Merci.

La réponse de Rav David COHEN
Rav David COHEN
254 réponses

Bonjour,

Il convient de rappeler qu’a priori, pour faire Zimoun, il faut faire en sorte que les trois personnes qui s’associent fassent Motsi. C'est seulement dans le cas où la troisième personne n'a pas pu ou n’a pas voulu faire Motsi, qu'on pourra l'associer au Zimoun s’il mange un Kazaït d’un autre aliment, ou bien s’il boit la quantité d’un Révi'it de vin ou de jus de fruit naturel [Voir Choul'han 'Aroukh 197,3, Or Letsion partie 2, chapitre 46,32, Halakha Beroura tome 10, page 98 et page 102, ainsi que le Michna Beroura Ich Matslia'h Siman 197,2 note 1].

Concernant votre question, une personne qui a bu du vin à petit coup ne pourra pas s’associer au Zimoun, même a posteriori, car elle ne sera pas astreinte à réciter de Brakha A'harona [Pisské Techouvot 197,2 note 13]. En effet, pour réciter la Brakha A'harona sur une boisson, il est nécessaire de boire la quantité requise (8,1 cl) dans un laps de temps assez bref, ce qui représente quelques secondes (voir Cha'ar Hatsiyoun 210,11).

Pour les Ashkénazes, il y aura lieu de se montrer plus indulgent à condition d’avoir bu la majorité du Révi'it dans le laps de temps adéquat (quelques secondes) [voir le Biour Halakha 197,2 "Chéyech Bo" ainsi que le Choné Halakhot 197,2 au nom du 'Hazon Ich].

Kol Touv.

La Clé de la Vie

La Clé de la Vie

Se préparer physiquement et spirituellement aux douleurs de l'accouchement.

acheter ce livre

Avez-vous aimé ?
Soyez le premier à commenter cette réponse Rav David COHEN