Logo Torah-Box

Signification de l'allumage de bougie pour une Hiloula

Rédigé le Jeudi 11 Août 2022
La question de Anonyme

Bonjour Torah-Box, Kvod Harav,

Quelle est s'il vous plait la signification et l'utilité de prier et d'allumer un Nèr (bougie) pour un Tsadik le jour de son anniversaire de disparition ? Ou de l'allumer les autres jours de l'année ?

Que se passe-t-il dans le monde spirituel lorsqu'on allume ce Nèr ?

Comment doit-on organiser sa prière personnelle avant l'allumage d'un Nèr pour un Tsadik ?

Merci de votre attention.

La réponse de Rav Gabriel DAYAN
Rav Gabriel DAYAN
37847 réponses

Bonjour,

1. L'âme [Néchama] ressemble à la flamme. La flamme se dirige toujours vers le haut. Il en est de même pour la Néchama qui tend toujours vers les hauteurs de la spiritualité si ce n'est qu'elle est dérangée par le mauvais penchant animant l'être humain. Lorsque les vivants et surtout, les proches, voient la flamme et en tirent cette leçon [pour améliorer leur comportement], cela fait énormément plaisir au défunt car des mérites lui sont attribués et surtout s'il s'agit des douze premiers mois suivant l'enterrement et du jour anniversaire du décès.

2. Dans les écrits de la Kabbale, il est mentionné que la flamme, elle-même, procure un bienfait à l'âme du défunt. Rabbénou Bé'hayé sur Chémot 25, verset 31. Je n'ai pas encore mérité de toucher les profondeurs de cet enseignement.

3. Certains de nos maîtres expliquent que si l'allumage d'une bougie est bénéfique, c'est essentiellement du fait qu'elle se trouve dans des lieux d'étude et qu'elle permet d'étudier la Torah. De nos jours, on est acquitté de cette "obligation" en participant aux frais d'électricité des lieux d'étude. Il faut faire tous les efforts pour aller dans ce sens mais en cas d'impossibilité, on allume la bougie à la maison.

4. L'allumage de bougies est également une forme de respect envers le défunt car nous mettons en évidence notre souhait de remplacer le vide qu'il a laissé en quittant ce monde [la Néchama et la flamme ayant certaines ressemblances].

5. Certains de nos maîtres affirment que l'allumage de bougies est très bénéfique pour le pardon des manquements du défunt. Michna Broura, chapitre 610, passage 12. Je n'ai pas encore mérité de toucher les profondeurs de cet enseignement.

6. D'après certains, il est préférable d'allumer une mèche trempée dans de l'huile [le fameux Kandile] car il y a une allusion à l'âme.

L'âme se dit aussi נפש. Ce mot est composé de trois lettres qui sont en fait, les initiales de :

נר = ustensile dans lequel se trouve l'huile,

פתילה = mèche,

שמן = huile.

Pour des détails supplémentaires, voir Yabi'a Omer, volume 4, réponse 34, Torah Lichma, réponse 520

7. En ce qui concerne votre seconde question, cliquez sur les liens ci-dessous qui traitent de prières face aux tombes des Tsadikim. Mais il en est de même lorsque l'on se trouve face à la tombe d'un proche.

https://www.torah-box.com/question/comment-prier-sur-la-tombe-d-un-tsadik_65659.html

https://www.torah-box.com/question/s-adresser-a-un-tsadik-idolatrie_24675.html

Nous sommes à votre disposition, Bé’ézrat Hachem, pour toute question supplémentaire.

Qu’Hachem vous protège et vous bénisse.

Questions au Rav Dayan (tome 6)

Questions au Rav Dayan (tome 6)

Ces questions, vous vous les êtes posées un jour, ou vous vous les poserez dans l’avenir…

acheter ce livre

Avez-vous aimé ?
Soyez le premier à commenter cette réponse Rav Gabriel DAYAN