Aujourd'hui à Paris
06:27 : Mise des Téfilines
07:30 : Lever du soleil
13:55 : Heure de milieu du jour
20:20 : Coucher du soleil
21:06 : Tombée de la nuit

Paracha Tsav
Vendredi 3 Avril 2020 à 20:07
Sortie du Chabbath à 21:15


Hiloulot du jour
Rav 'Haïm Aboulafiah
Afficher le calendrier
Logo Torah-Box
Projet dédié par un généreux donateur

Tekhélèt : combien de fils et quels nœuds faire ?

Rédigé le Mardi 2 Juillet 2019
La question de Naphtali F.

Bonjour,

Je remarque dans les rues d'Israël, concernant le Tekhélèt, qu'il y a plusieurs coutumes, aussi bien au niveau du nombre de fils couleur Tekhélèt, que de la façon de faire les nœuds.

Pourriez-vous m'indiquer quels sont les avis existants sur le sujet ?

Merci.

La réponse de Rav Shimon GRIFFEL
Rav Shimon GRIFFEL
235 réponses

Bonjour,

Chacun des Tsitsit est formé de quatre fils que l’on insère dans un trou situé au coin du vêtement. On obtient alors un ensemble de huit fils que l’on va nouer ensemble plusieurs fois, et, entre les nœuds, on enroule un des fils autour des autres. On répétera ce processus pour chacun des quatre coins.

Tout d’abord, il y a une discussion entre les les Richonim en ce qui concerne le nombre de fils de couleur Tekhélèt qu’il faut mettre à chaque coin. Rachi dans Ména’hot, les Tossefot, le Rachba, le Roch, Rabbénou Yéhonathan, le Tour et de nombreux autres Richonim pensent qu’il faut deux fils blancs et deux fils bleus, soit quatre blancs et quarte bleus une fois qu’on les aura insérés dans le trou. Le Rambam pense qu’il faut un fil bleu et sept blancs (au final soit un demi fil bleu sur les quatre) et le Raavad pense qu’il faut deux fils bleus et six blancs (au final soit un fil bleu sur les quatre).

Voir Rachi Ména'hot 38a passage Hatekhélèt et 40b passage Véyitférénou, Tossefot Ména'hot 38a passage Hatekhélèt Rachba Yébamot 4b passage Véah Detnan, Rabbénou Yéhonathan 13b des pages du Rif passage Véamar Rava, Roch Hilkhot Tsitsit 6, Tour Ora’h ‘Haïm 11, Rambam Hilkhot Tsitsit 1, 6 et Raavad sur place.

Il est généralement accepté de mettre un fil bleu et trois blancs, comme l’opinion du Raavad.

Par ailleurs, il y a une discussion sur la manière de nouer les Tsitsiot.

Le Rambam (Hilkhot Tsitsit 1, 7) pense qu’il faut faire un tour avec un fil blanc, puis deux avec le fil bleu, laisser un espace, faire trois tours avec le fil bleu, continuer à faire des ensembles de trois tours de fils bleu entre cinq et onze fois, et, à la fin, ne faire que deux tours avec le fil bleu et terminer avec un tour de fil blanc. On arrivera à un nombre total d’ensemble compris entre sept et treize. Certaines personnes suivent cette opinion.

Le Raavad (ibid.) rapporte une autre opinion selon laquelle, après avoir noué un fil bleu et un blanc autour des six autres, on prend ces deux fils que l’on enroule trois fois de manière à ce que le fil blanc soit au-dessus du fil bleu, puis l’on enroule une fois le fil blanc, et l’on répète cela encore trois fois.

Les Tossefot (Ména'hot 39a passage Lo Yif'hat) proposent deux explications de la Guémara. La première veut que l'on fasse un double-nœud, trois tours blancs, trois tours bleus et un nœud, chose que l'on répétera encore deux fois. On terminera par trois tours blancs puis un double nœud. La deuxième consiste à dire que le chiffre sept correspond au nombre de tour de chaque ensemble, ce qui semble correspondre à l'avis du Raavad. Il est néanmoins possible d'interpréter cette deuxième explication en la faisant correspondre à notre coutume, c'est-à-dire que l'on fait un nœud, un tour blanc, six bleus, un nœud, huit tours bleus, un nœud, onze tours bleus, un nœud, douze tours bleus, un blanc et un nœud. Certaines personnes qui nouent les Tsitsiot de cette manière laissent un espace tous les trois tours pour suivre aussi l'avis du Rambam. Il font donc un nœud, un tour blanc, deux bleus, laissent un espace, font trois tours bleus, laissent un espace, font encore un tour bleu, un nœud, deux tours bleus, un espace, trois tours bleus, un espace, trois tours bleus, un nœud, trois tours bleus un espace, trois autre tours bleu un espace, encore trois tours bleu, un espace, deux tours bleus, un nœud, un tour bleu, trois ensembles de trois tours bleus séparés par des espaces, un espace deux tours bleus, un blanc avant de finir par un nœud. 

Selon le Mahari Ibn ‘Haviv mentionné par le Beth Yossef (Ora'h 'Haïm 11), on faisait un double nœud, trois tours de blanc, un nœud, trois tours de bleu, un nœud, etc., de manière à obtenir sept ensembles de trois tours.

Certaines personnes nouent les Tsitsiot avec le Tekhélèt de la même manière que l'on noue nos Tsitsiot qui n'en ont pas en utilisant le fil bleu pour faire les tours. Cette méthode semble être en contradiction avec les exigences de la Guémara et provient probablement du fait que, traditionnellement, on noue ainsi les Tsitsiot lorsqu'il n'ont pas de Tekhélèt.

Nous restons à votre disposition, Bé'ézrat Hachem, pour toute question.

Kol Touv.

Avez-vous aimé ?
Soyez le premier à commenter cette réponse Rav Shimon GRIFFEL
l
Projet dédié par un généreux donateur