Logo Torah-Box

Une femme qui s'occupe d'un homme handicapé

Rédigé le Mercredi 22 Février 2017
La question de Chochana S.

Chalom Rav,

Une femme mariée a-t-elle le droit de s'occuper d'une homme handicapé, c'est-à-dire faire son ménage, cuisiner pour lui, et rester seule avec lui, sachant que la porte de son logement reste ouverte constamment et que les parents de cet homme habitent à l'étage ?

Merci pour votre réponse.

La réponse de Rav Avraham GARCIA
Rav Avraham GARCIA
7908 réponses

Chalom Ouvrakha,

Il s'agit d'une question sur l'interdit de Yi'houd (s'isoler avec un homme).

Il y a, dans ce cas, deux dérogations possibles.

La première est d'informer son mari qu'elle se trouve à tel ou tel endroit et que celui-ci se trouve dans la ville (Choul'han Aroukh Even Haézer 22-8 et Ezer Mikodech 5 et 8) ou dans les alentours (Chévèt Halévi tome 3-180 et Iguérot Moché Even Haézer 4-65-21) et pourra potentiellement venir et pénétrer sans avertir chez cette personne (Ba'ala Ba'ir).

Cette dérogation est assez problématique (voir Rachi Kidouchin 80 et Rabbénou Yérou'ham, ainsi que le Binat Adam 27 et Cha'ar Yossef 3), surtout qu'à la longue, il y a une certaine familiarité qui s'installe, et le fait que le mari puisse pénétrer à chaque instant n'a plus lieu d'être (Choul'han Aroukh susmentionné 8).

Par contre, si l'un des parents peut rentrer dans l'appartement à chaque instant, sans avertir, cela est permis ('Haïm Véchalom 19), à condition toutefois que si c'est le père qui rentre, sa femme doit se trouver elle aussi dans les alentours et avoir la possibilité de pénétrer dans cet appartement.

Kol Touv.

Séli'hot

Séli'hot

Livret Séli'hot avec instructions en français. Mise en valeur des passages lus à haute voix par l'assemblée et QR codes renvoyant vers des audios mp3 (rites marocain et tunisien).

acheter ce livre

Avez-vous aimé ?
Soyez le premier à commenter cette réponse Rav Avraham GARCIA