Résumé de la Paracha de Tsav

  1. Lois relatives au Korban ‘Ola entièrement consumé sur le Mizbéa’h (autel), premier sacrifice offert après le Korban Tamid
  2. Mitsva du nettoyage des cendres du Mizbéa’h (Téroumat Hadéchèn).
  3. Mitsva du feu qui doit brûler de façon permanente (Ech Tamid) sur le Mizbéa’h.
  4. Lois relatives aux offrandes (Mena’hot) à partir de farine et d’huile dont une partie était consommées par les Kohanim
  5. Lois relatives à l’offrande lors de l’intronisation de tous les Kohanim Guédolim.
  6. Lois relatives au Korban ‘Hatat
  7. Lois relatives au Korban Acham
  8. La peau du Korban ‘Ola ainsi que le reste de toutes les offrandes de Min’ha cuites au four ou sur la poêle reviennent au Kohen qui s’est chargé de son offrande.
  9. Lois relatives au Korban Chelamim et de leurs pains apportés en remerciement à Hachem.
  10. Lois relatives au Korban Chelamim apporté suite à un vœu ou d’un cadeau spontané.
  11. Lois relatives à une pensée invalidant (Pigoul) le Korban au moment de la Che’hita.
  12. Interdit de consommation d’une viande d’un Korban impur ou d’une viande d’un Korban pur par un homme impur.
  13. Interdit de consommer certaines graisses animales ainsi que du sang.
  14. Mitsva de balancement d’un Korban Chelamim.
  15. Cadeaux (poitrine et genou arrière droit) réservés aux Kohanim prélevés sur les offrandes des Korban Chelamim.
  16. Service des Kohanim pendant les 7 jours d’intronisation du Michkan.

Résumé de la Haftara de Tsav 

(Jérémie 7, 21-34 ; 8, 1-3 ; 9, 22-23) 

Hachem fait des remontrances aux Bné Israël qui, depuis la sortie d’Egypte jusqu’à ce jour, n’écoutent pas Sa voix ni ne prêtent attention aux paroles des prophètes. Jérémie est sommé d’avertir les Bné Israël qu’en conséquence de leurs fautes, et en particulier pour avoir installé une idole dans le Beth Hamikdach et offert leurs enfants au culte du Molekh, ils subiront des souffrances atroces et ne trouveront même pas de place pour enterrer leurs morts. Les survivants quant à eux, en exil, souhaiteront la mort, tellement la vie leur sera pénible. Jérémie est prévenu par Hachem que les Bné Israël ne l’écouteront pas, mais qu’il doit tout de même les prévenir de ce qui les attend. Les deux derniers versets traitent avec mépris l’homme qui se fie à son intelligence, à sa force et à sa richesse, alors que seul l’homme marchant dans la voie d’Hachem, est garanti d’être préservé du mal. 

Lien avec la Paracha : La Paracha de Tsav traite des Korbanot, et dans cette Haftara, est rapporté le reproche adressé aux Bné Israël pour avoir fait des sacrifices un culte formel sans toutefois être restés attachés à Hachem qui n’est pas satisfait par des sacrifices offerts par des gens qui ne suivent pas Ses recommandations.

Adaptation du Mikra Méfourach (Editions Oz Véhadar) et de Hatorah Chéli (Editions Ma’yenotékha)