La personne qui est assise sur la chaise dite d’ « Eliahou Hanavi » et qui tient le bébé sur ses genoux le temps de la Brit-Mila est appelée le Sandak. Il s’agit d’un rôle particulier qui renferme d’innombrables vertus. 

Qu’est-ce qu’un Sandak ?

La personne qui est assise sur la chaise d’ « Eliahou le Prophète » et qui tient le bébé sur ses genoux le temps de la Brit-Mila est appelée le Sandak. Ce rôle est considéré comme plus honorable encore que celui de Mohèl ou de père du bébé, au point que certains acquièrent même de leurs propres deniers.

Qui peut être Sandak ?

En théorie, tout Juif ayant atteint la majorité religieuse peut faire office de Sandak. Dans la pratique, on réserve cet honneur au grand-père du bébé ou à un sage/érudit en Torah. La dimension spirituelle du Sandak ayant une influence sur celle du nourrisson, il est préférable de choisir quelqu’un à la haute stature spirituelle. Toutefois, si le fait de céder le rôle de Sandak à un rabbin plutôt qu’à l’un des grands-pères par exemple risque de causer des disputes, on consultera une autorité rabbinique qui tranchera sur la question.