Les fêtes juives sont-elles de simples commémorations d'événements ? Pourquoi ? Comment comprendre l'étonnant Midrash selon lequel, avant de donner la Torah aux Klal Israël, Hachem l'a d'abord proposée aux autres nations qui l'ont toutes refusée ? Quel rapport y a-t-il entre ce texte, la paracha de Chelakh Lékha, et l'histoire de 'Hanouka ? Quelles sont les trois mitsvot dont les Grecs avaient particulièrement interdit la pratique? Pourquoi ont-ils justement choisi ces trois mitsvot ? En quoi l'étude de la Torah est-elle indispensable ? Pourquoi les goyim ont-ils tellement cherché (et cherchent encore) à nous en détourner ?