"Je suis prêt(e) à accomplir la Mitsva du nettoyage de Pessa’h, intérieurement et extérieurement, à me défaire et à me nettoyer de toutes mes peurs / colères / tristesses / soucis / transgressions / fautes.

Que ce soit Ta volonté, Hachem, de trouver grâce à Tes yeux et de Te donner du Na’hat, de la satisfaction. S’il te plaît Hachem, aide-moi à Te servir dans la joie et à éviter tous les obstacles que le Yétser Hara place devant moi comme la tension, la colère, la frustration et la tristesse qui m’éloignent de Toi.

Je prie et j’espère qu’à travers mon nettoyage de ma maison et de mes affaires, je vais me préparer émotionnellement et spirituellement à accueillir la fête de Pessa’h. C'est pourquoi je Te demande que je puisse procéder à toutes mes préparations pour cette merveilleuse fête avec aisance et une foi totale, et que je puisse avoir la conviction que tout ce que je pourrais faire, c'est exactement ce que Tu voulais que j’accomplisse, ni plus ni moins. Que j accepte tout cela avec calme et sérénité.

Je veux me nettoyer moi-même de tout ‘Hamets dans mon cœur : retirer l’arrogance et l’orgueil, la colère et le désir de vouloir tout contrôler. Cette négativité qui fait surface pendant mes préparatifs, que je puisse la balayer ! Que je réussisse à accomplir chaque jour ma tâche en gardant le sourire et mon calme, puisque j’accomplis Ta volonté. Et que je puisse vivre toutes ces journées ainsi, comme le dit le verset : « Chiviti Hachem Lénegdi Tamid », je place Hachem devant moi en permanence.

Que je me souvienne que tout vient de Toi et de personne d’autre. Je veux faire Ta volonté et je choisis de réagir avec Emouna (foi) et Sim’ha (joie) [comme je l'ai appris sur Torah-Box]. Je prie afin de m’identifier et de me relier à ma parcelle intérieure divine, là où réside ma force infinie, mon étincelle divine, mon lieu de connexion avec Toi. Je sais que je peux dépasser mes inclinaisons négatives en me souvenant que Ton amour pour moi est éternel et que Tu désires mon bien le plus total. https://goo.gl/8EGDKS

S’il te plaît Papa au Ciel, aide-moi à reconnaître ma vraie valeur, à me rappeler que c'est Ton opinion qui compte, et que les vraies valeurs résident dans la sainte Torah et dans mon attachement à Toi : que je puisse m’en souvenir en toutes circonstances et devant tout défi.

Ainsi, je choisis de m’attacher à la vie, à la patience, au bonheur, à l’amour inconditionnel, à un état d esprit positif, à une pensée bienveillante, à la Emouna Chéléma (foi parfaite) et à la joie. Le but de la préparation et de toute la fête de Pessa’h est de me libérer du joug du Yétser Hara, afin que je sois libre de Te servir de toute mon âme avec conscience et amour. Que je réussisse ! Et que cela déclenche la Guéoula, la Délivrance finale, Amen !"https://ssl.gstatic.com/ui/v1/icons/mail/images/cleardot.gif (traduite par l'équipe Torah-Box)