Comme l'indique la fameuse phrase "Michénikhnass Adar marbim béssim'ha (lorsque Adar entre, on augmente la joie)", le mois de Adar est particulèrement joyeux. Mais à quoi est dûe cette joie ? Si ce n'était qu'aux miracles qui ont eu lieu à l'époque de l'histoire de Pourim, le mois de Nissan (durant lequel il y a eu la Sortie d'Egypte) ou celui de Sivane (lors duquel il y a eu le don de la Torah) devraient aussi être des mois de joie... Quelle est donc la spécificité du mois de Adar par rapport aux autres mois de l'année ? L'une des réponses à cette question, c'est qu'en Adar, il n'y a pas de Ayin hara. Ce mois est donc un temps de réussite et de berakha...