Le jour de Kippour, nous lisons l'histoire du prophète Yona. Pourquoi ?