Dans cette "minute", Rav Lemmel montre -à partir d’un texte du Talmud- que le bonheur d’une personne ne dépend pas de ce qu’elle a mais de ce qu’elle est