Lorsqu'Hachem demande aux Bénei Israël de participer à la construction du Michkane, Il utilise le mot "véyik'hou" (dont la racine est la même que celle du mot "laka'h", qui signifie "prendre"), au lieu de "véyitnou" (qui est en rapport avec le fait de donner). Pourquoi ? Que dit le Midrash Rabba à ce propos ? La Torah est-elle un cadeau d'Hachem, ou un ensemble de contraintes ? Pourquoi nous semble-t-il parfois qu'elle nous demande des sacrifices ; et en quoi cette manière de voir les choses n'est-elle pas juste ? Comment comprendre que lorsqu'une personne manque de respect à la Torah, celle-ci l'accuse auprès d'Hachem, et Celui-ci fait en sorte que le préjudice soit réparé ?