Au début de ce cours, Rav Bentata parle des notions de kédousha et de touma. Il définit la vraie vie, montrant -entre autres- que l'intériorité et la construction personnelle y sont indispensables. Il parle de la chevirat halou'hot (brisure des Tables de la Loi) qui a eu lieu après le 'heth haéguel (faute du Veau d'or) et commence à en expliquer l'utilité. Au sujet du passage de Pirkei Avoth relatif aux trois choses qui font sortir l'homme de son monde, il explique notamment ce qu'il faut faire pour réveiller une personne aveuglée par sa taava (désir). Il montre -à travers une histoire racontée dans la Guémara- qu'un homme ne faute que lorsqu'il a l'impression que cela lui permettra de se mettre en valeur...