À la sortie de Roch Hachana, à Bené Berak, une foule de gens attend le bus 402 pour rentrer à Jérusalem. Mais à une heure du matin, celui-ci n'est toujours pas là... Les gens s'impatientent, les enfants pleurent... Dix minutes plus tard, un bus arrive enfin. Mais c'est le 318 qui va à Ré'hovot, et dont le conducteur refuse de changer de trajet...