Au début de ce cours, Rav Attia explique -à partir d'un commentaire racontant ce qui est arrivé à trois conseillers de Pharaon- que la mort est pire que la souffrance. Il cite les quatre catégories de personnes qui sont considérées comme mortes, et donne le point commun entre elles: la solitude. Il explique -à partir d'un passage de la Guémara Baba Kama- que la valeur d'une personne est fonction de son écoute, de sa capacité à comprendre les finesses dans ce qu'on lui dit. Il montre -à travers l'exemple de Moché Rabbénou- le rôle de la vue: nous permettre d'avoir conscience de l'autre.