Dans son Kountrass Ha'hessed (discours sur la bonté), Rav Dessler explique qu'il y a, dans le monde, deux sortes de personnes: celles qui ne cherchent qu'à prendre, et celles qui ne rêvent que de donner. Il précise qu'on peut être parfois "donneur" et parfois "preneur", mais qu'il est impossible d'avoir ces deux statuts en même temps. Il parle de la tendance naturelle de l'Homme à vouloir prendre, et montre l'importance de devenir un donneur, expliquant notamment en quoi la nétina (le don) nous permet de ressembler à Hachem, et rappelant que le monde n'est viable que lorsqu'il y a don...