La Guemara dit que lorsqu'entre le mois de Adar, on augmente la joie. Et, du commentaire que fait Rachi à ce sujet, il ressort que ce supplément de joie est lié non seulement à Pourim, mais aussi à Pessah. Pourquoi ? En quoi ces deux fêtes, apparemment très différentes l'une de l'autre, sont-elles en vérité très liées ?