Qui n’a pas dans son entourage une personne tellement négative que quand on la voit arriver vers nous, on a l’impression d’être la dernière survivante sur la surface de la terre face à un énorme nuage noir qui rafle tout sur son passage ? Certes cette image fait plutôt penser à un film apocalyptique qui retrace le dernier jour du monde, mais je vous assure que certaines personnes me font cet effet.

Je connais une personne comme ça. Elle a l’air tellement sûre d’elle qu’elle pourrait déstabiliser la reine d’Angleterre sur son propre territoire, alors ma pauvre petite personne, vous pensez, elle n’en fait qu’une bouchée. Elle sait exactement là où taper pour que ça fasse mal. On a toutes notre talon d’Achille, un domaine dans lequel on ne donne pas le meilleur de nous-mêmes et dont on éprouve secrètement un peu de honte, notre niveau de religiosité, notre apparence physique, notre incapacité à trouver un travail, notre enfant rebelle… Cette personne le connaît, c’est son arme pour vous mettre chaos dès qu’elle l’a décidée. Elle vous tient entre ses filets et cette relation est malsaine.

C’est humain d’être vulnérable face à ces personnes mais c’est inconscient de ne pas s’en protéger. Fréquenter une telle personne représente un danger et peut faire de votre quotidien un véritable enfer, sa négativité ne fera que s’étendre dans tous les domaines de votre vie, couple, travail, enfants, si vous n’y mettez pas un frein rapidement.

Voici 4 étapes pour faire face à ces situations hostiles et surtout pour en sortir indemnes.

  1. Comprenez que la personne n’est probablement pas aussi négative qu’il y paraît. Elle souffre certainement d’un conflit d’identité. Ce cas n’est pas rare et ce comportement trouve sa source dans l’enfance. Lorsqu’on était petits, on savait que si on se faisait mal ou si on se comportait mal, on recevait notre dose d’attention, négative dans certains cas, mais bien présente tout de même. Généralement, en grandissant, on atténue notre besoin d’attention, ou du moins on apprend à l’obtenir d’une façon différente et plus noble, notamment en travaillant, en faisant des efforts… Mais certaines personnes ont conservé cette méthode d’attirer l’attention malgré les années écoulées. Ainsi, la petite fille qui, auparavant volait le tube de colle de votre trousse, éprouvera, aujourd’hui, un certain plaisir à critiquer de façon fine et détournée, votre façon d’éduquer vos enfants, devant vos propres parents pour ne rien gâcher.

    Si vous assimilez le fait que son comportement n’est pas mauvais en soi mais découle d’un mauvais « paramétrage », ses propos vous affecteront beaucoup moins.

  2. Ancrez-vous dans le présent. Généralement, ces personnes arrivent à nous déstabiliser et nous faire du mal en ramenant à nos souvenirs un passé peu glorieux ou en nous faisant douter sur notre avenir. Dites-vous bien une chose, le présent est appelé ainsi car il est un véritable cadeau et nous n’avons pas le droit de le gâcher par des remords ou des angoisses. Nous n’avons aucune emprise sur le passé ou l’avenir, mais nous en avons une sur le présent. Restez concentrée sur l’instant présent, focalisez-vous, ne laissez pas cette personne vous faire voyager dans les sombres couloirs du temps.

  3. Cette étape est probablement la plus difficile à appliquer sur le moment-même, car elle implique un self-control inébranlable. Il s’agit de ne pas juger la personne qui essaye de vous rabaisser ou vous humilier. Nous ne connaissons rien du quotidien des personnes que nous côtoyons et la plupart du temps, nous serions choqués de voir que les personnes qui paraissent être les plus sûres d’elles et ne connaître aucune difficulté, sont celles qui traversent les pires épreuves dans leurs vies. Elles se sont forgées ce caractère fort et se sont équipées de cette carapace justement pour ne pas avoir souffrir davantage. Elles ont connu le malheur et veulent s’en protéger. Ainsi, ne portez aucun jugement, même si celui-ci vous vient à l’esprit sans que vous l’y ayez invité. Observez mais ne jugez pas. Personne ne devrait mériter d’être catalogué, ou de porter une étiquette quelle qu’elle soit. Si vous voulez que le Créateur du Monde agisse envers vous avec miséricorde, faites de même envers ses créatures.

  4. Soyez imperméable aux critiques et insultes. La plupart des arts martiaux pratiquent cette méthode. Il faut savoir faire le dos rond et laisser les mauvaises paroles nous glisser dessus. Une personne qui a pour habitude de venir défouler ses nerfs sur vous, cherchera petit à petit une autre cible, si elle voit que ses efforts à vous blesser et vous détruire, ne portent pas ses fruits. C’est la technique du boomerang. L’objet lancé avec vigueur et détermination, ne trouve nulle part où se poser et donc revient, avec un élan affaibli, vers son expéditeur. Telles les tiges de bambous, sachez être flexible, pliez au gré du vent, vous n’en serez que plus résistant. Lorsqu’on est rigide sur notre honneur et que nous ne laissons rien passer, on finit par casser, car un jour ou l’autre on rencontre un obstacle de taille, devant lequel la force ne servira à rien. Par contre, la souplesse nous sauve de tous les ennemis.

Habituez-vous à réaliser ces étapes de façon quotidienne, sans spécialement attendre le conflit, vous serez surprises de voir vos relations avec autrui s’améliorer. Vous serez davantage respectés. Mon dernier conseil : A chaque expérience négative, dispensez deux fois plus d’amour et de joie de vivre pour compenser. Vous en serez automatiquement récompensés.