À travers le Téhilim 121, ce cours montre qu'Hachem est toujours là, même lorsqu'on ne Le voit pas.