Au début de Parachat Vayéra, la Torah nous parle -à travers l'exemple d'Avraham Avinou- de la mitsva de hakhnassat orkhim (recevoir des invités). En quoi consiste véritablement cette mitsva ? Avons-nous, de nos jours, l'occasion de l'accomplir fréquemment ? Quelles différences pouvons-nous relever entre la manière dont Avraham Avinou recevait ses invités et la façon dont son neveu Loth recevait les siens ? Quels enseignements pouvons-nous tirer de cette comparaison ? Réponses à ces questions suivies de plusieurs récits qui montrent la grandeur du 'hessed (bonté) et l'importance que les Guédolei Israël accordaient à cette mida (trait de caractère) fondamentale.