Dans la paracha de Chémot, la Torah nous parle de la fuite de Moché (qui était poursuivi par Par'o) vers le pays de Midyane. En ce lieu, Moché s'est marié avec Tsipora, fille de Ytro. Selon un Midrash (qui explique les mots "vayoël Moché", employés dans Parachat Chémot pour parler du serment de Moché), avant ce mariage, Yitro demanda à Moché de donner le premier de ses fils... à l'idôlatrie ; et Moché accepta! Comment comprendre ce texte, très étonnant ? Comment Moché, l'homme qui a atteint la plus grande proximité avec Hachem, a-t-il pu accepter une telle chose ? Et comment Yitro, qui a fait preuve de tellement de détermination pour quitter l'idôlatrie, a-t-il pu la demander ? Et sur quoi le Midrash base-t-il son commentaire ? Les mots "vayoël Moché" ne sont-ils pas utilisés dans un contexte très différent de ce qu'il affirme ? Réponse à ces questions à partir d'une explication de Rav Nissim Yaguène.