Le livre de Chémot nous parle de l'exil des Bené Israël en Égypte, et de leur délivrance. Sachant que les Bené Israël avaient atteint le quarante-neuvième degré de touma en Égypte (autrement dit, que leur niveau spirituel était alors très bas), on peut se demander: par quel mérite Hachem les a-t-Il délivré de cet exil ? Par quel mérite leur a-t-Il donné la Torah ? Par quel mérite a-t-Il accomplit des prodiges en leur faveur ? Les Hakhamim, dans le Yalkout, nous révèlent que c'est par le mérite de la émouna...