Chaque semaine, découvrez 5 anecdotes écrites dans la Paracha de la semaine que vous pouvez étudier ici et poser comme question à votre table du Chabbath.

אֶת־הַ֨מִּשְׁכָּ֔ן אֶֽת־אָהֳל֖וֹ וְאֶת־מִכְסֵ֑הוּ אֶת־קְרָסָיו֙ וְאֶת־קְרָשָׁ֔יו אֶת־בְּרִיחָ֕ו אֶת־עַמֻּדָ֖יו וְאֶת־אֲדָנָֽיו׃

« Le tabernacle, avec son pavillon et sa couverture ; ses agrafes et ses solives, ses traverses,  ses piliers et ses socles. » (35:11)

Comment se nommaient les couvercles du Michkan ?

  • Le Michkan avait trois (d’après certains, 4) couvercles. Celui du bas s’appelait le Michkan (sanctuaire) celui du milieu, le Ohel (tente) et celui du haut se nommait le Mikhssé (couvercle).[1]


וְכָל־הַ֨נָּשִׁ֔ים אֲשֶׁ֨ר נָשָׂ֥א לִבָּ֛ן אֹתָ֖נָה בְּחָכְמָ֑ה טָו֖וּ אֶת־הָעִזִּֽים׃

« Et toutes celles qui se distinguaient par une habileté supérieure, filèrent le poil de chèvre. » (35:26)

Qui était responsable de cet accord secret ?

  • Elles filaient la laine alors qu’elle se trouvait encore sur la chèvre. Miriam, l’épouse de Kalev, était la gardienne de cette faculté secrète.[2]

 

וְהַנְּשִׂאִ֣ם הֵבִ֔יאוּ אֵ֚ת אַבְנֵ֣י הַשֹּׁ֔הַם וְאֵ֖ת אַבְנֵ֣י הַמִּלֻּאִ֑ים לָאֵפ֖וֹד וְלַחֹֽשֶׁן׃וְאֶת־הַבֹּ֖שֶׂם וְאֶת־הַשָּׁ֑מֶן לְמָא֕וֹר וּלְשֶׁ֙מֶן֙ הַמִּשְׁחָ֔ה וְלִקְטֹ֖רֶת הַסַּמִּֽים׃

« Quant aux phylarques, ils apportèrent les pierres de Choham et les pierres à enchâsser, pour l'éphod et le pectoral ; et les aromates et l'huile pour l'éclairage, pour l'huile d'onction et pour le fumigatoire aromatique. » (35:27-28)

Comment possédaient-ils le matériel nécessaire dans le désert ?

  • Des nuages furent envoyés pour apporter toutes les pierres précieuses nécessaires pour l’Ephod et le pectoral. Des pierres supplémentaires étaient dispersées tout autour du désert.[3] Ces mêmes nuages furent également envoyés pour apporter toutes les huiles et encens requis pour le fonctionnement du Michkan.[4]

 

וְהַמְּלָאכָ֗ה הָיְתָ֥ה דַיָּ֛ם לְכָל־הַמְּלָאכָ֖ה לַעֲשׂ֣וֹת אֹתָ֑הּ וְהוֹתֵֽר׃

« Les matériaux suffirent et par delà, pour l'exécution de tout l'ouvrage. » (36:7)

Qu’advenait-il de l’excédent de matériel ?

  • Le matériel restant était employé pour les réparations et/ou pour confectionner d’autres ustensiles. Certains affirment qu’un miracle avait lieu et tout matériel résiduel trouvait, d’une certaine manière, sa place dans le Michkan sans apparaître comme un « extra. »[5]


וַיַּ֗עַשׂ אֵ֚ת הַכִּיּ֣וֹר נְחֹ֔שֶׁת וְאֵ֖ת כַּנּ֣וֹ נְחֹ֑שֶׁת בְּמַרְאֹת֙ הַצֹּ֣בְאֹ֔ת אֲשֶׁ֣ר צָֽבְא֔וּ פֶּ֖תַח אֹ֥הֶל מוֹעֵֽד׃

« Il fabriqua la cuve en cuivre et son support de même, au moyen des miroirs des femmes qui s'étaient attroupées à l'entrée de la Tente d'assignation. » (38:8)

Quelles étaient les dimensions du Kiyor (cuve) ?

  • Le Kiyor était fait exclusivement à partir des miroirs en cuivre des femmes.[6] Aucune dimension n’est donnée pour la taille du Kiyor. En effet, chaque miroir devait être accepté pour la construction, indépendamment de la taille finale du Kiyor.[7]

[1] Artscroll.

[2] Rachi, Lemi’hzé Atek, Taama deKra par R’ ‘Haim Kanievsky

[3] Targoum Yonathan

[4] Targoum Yonathan

[5] Ramban

[6] Rachi

[7] Ibn Ezra