Dans la paracha de Vayakhel figure l'un des pessoukim les plus célèbres de la Torah: "lo téva'arou ech békhol mochevotékhem béyom haChabbat (vous n'allumerez pas de feu dans toutes vos demeures le jour du Chabbat)". Ce passouk est-il seulement à prendre dans son sens littéral ? Pourquoi ? En quoi la colère et la dispute sont-elles, pendant Chabbat, encore plus nuisibles qu'en semaine ? Que dit le Chla Hakadosh à ce propos ? Qu'est-ce que le mazal Chabtaï ? Comment éviter ses effets négatifs ? A quoi faut-il faire attention à l'approche de Min'ha la veille de Chabbat? Que dit le 'Hida à ce sujet ? En quoi la veille de Chabbat est-elle particulièrement propice à la dispute ? Que faire pour éviter de tomber dans ce piège ? Que dit le Ben Ich 'Haï à ce propos ?