Aujourd'hui à Paris
07:25 : Mise des Téfilines
08:32 : Lever du soleil
13:02 : Heure de milieu du jour
17:32 : Coucher du soleil
18:21 : Tombée de la nuit

Paracha Vaéra
Vendredi 24 Janvier 2020 à 17:16
Sortie du Chabbath à 18:27

Afficher le calendrier
Logo Torah-Box
Projet dédié par un généreux donateur

Faire des demandes personnelles Chabbath - 7ème jour de Pessa'h

Rédigé le Mercredi 22 Mai 2019
La question de Anonyme

Bonjour Rav,

J'ai entendu que le septième jour de Pessa'h est un moment propice pour renforcer sa Emouna (foi en D.ieu) et pour prier Hachem qu'Il nous libère de nos soucis, que ce soit au niveau matériel ou spirituel.

Or, il me semble qu'habituellement, Chabbath et Yom Tov, nous ne faisons pas de demandes personnelles.

Avons-nous le droit le septième jour de Pessa'h, qui est donc un Yom Tov, de faire des demandes à Hachem, vu l'impact positif que cela a ?

Merci beaucoup.

La réponse de Rav Gabriel DAYAN
Rav Gabriel DAYAN
18036 réponses

Bonjour,

1. La problématique soulevée par votre question est la lecture de passages traitant de sujets « propres à la semaine » et risquant « d'attrister » la personne les lisant, durant Chabbath.

C'est, d'ailleurs, la raison pour laquelle on ne récite pas la grande 'Amida durant Chabbath.

Voir Choul'han 'Aroukh, chapitre 288, Halakha 9 et Talmud Yérouchalmi - Chabbath, chapitre 15, Halakha 3.

2. Durant Chabbath et Yom Tov, on ne prie pas pour des besoins matériels.

3. En ce qui concerne les besoins « spirituels », comme la prière de l’Etrog, il s’agit d’une discussion :

A. De nombreux décisionnaires permettent.

Yissa Yossef [Rav Yossef Yekoutiel Efrati], Ora’h ‘Haïm, volume 2, réponse 79, au nom de Rav Elyachiv, Ma'ayan Omer, volume 2, nouvelle édition pages 24-25, Minhagué Maharits Halévi [Rav Yossef Tsvi Halévi Diner], chapitre 34, paragraphe 8 [page 437].

B. Mais certains décisionnaires adoptent une attitude rigoureuse et exigent de ne pas prononcer la prière, mais d’y penser, uniquement [Hachem lit les pensées].

Halikhot Chlomo, Téfila, chapitre 17, note 31, Vézara’h Hachémech, page 59, Michnat Yossef [Rav Yossef Lieberman], volume 9, réponse 126.

Vous êtes libre d’agir comme bon vous semble.

Pour d’autres références à ce sujet, cliquez sur le lien ci-dessous et voir :

Ma'ayan Omer, volume 2, chapitre 1, réponse 29, Hamevasser Hatorani, volume 128 [Bamidbar - 23 Iyar 5771], page 13, Az Nidbérou, volume 14, réponse 21, Dérekh Si'ha, Parachat Yitro, page 270, Kovets Guilyonot Méréa'h Ni'hoa'h [Rav Ran Yossef 'Haïm Messod Abi'hssera], année 5773, pages 7-9, Avné Dérekh, volume 6, réponse 204 [page 560], Beth Hillel, volume 38, pages 108-109, volume 39, page 98, volume 42, pages 111-112, Birkat Yehouda, volume 2, Ora'h 'Haïm, réponse 21, Gam Ani Odékha [Chass Vé'inyanim Chonim - Rav Gamliel Rabbinowitzch], volume 2, réponse 51, Yisma'h Moché [Rav Moshé Sharon], page 315.

https://www.torah-box.com/question/chabbath-lire-la-igueret-haramban-et-la-tefila-du-chla_37179.html

Nous sommes à votre disposition, Bé’ézrat Hachem, pour toute question supplémentaire.

Qu’Hachem vous protège et vous bénisse.

Avez-vous aimé ?
Soyez le premier à commenter cette réponse Rav Gabriel DAYAN
Projet dédié par un généreux donateur