Logo Torah-Box

"Lé'ilouy Nichmat" pour des personnes tuées en Kiddouch Hachem ?

Rédigé le Samedi 3 Décembre 2022
La question de Anonyme

Bonjour Rav,

Y a-t-il une utilité de consacrer des Mitsvot Lé'ilouy Nichmat, pour l'élévation de l'âme de personnes assassinées en Kiddouch Hachem (tuées car elles ont commis la "faute" d'être juives !), étant donné que ces Néchamot parviennent à l'endroit le plus haut dans les mondes supérieurs (tel que je l'ai entendu) ?

Et si oui, qu'est-ce que cela leur apporte ?

Merci de votre réponse.

La réponse de Rav Aharon SABBAH
Rav Aharon SABBAH
404 réponses

Bonjour,

Vous affirmez avoir entendu que les Néchamot des personnes tuées parce qu’elles étaient juives parvenaient à l'endroit le plus haut dans les mondes supérieurs.

Il faut nuancer. En effet, nous trouvons dans le Zohar (Béréchit 39a et Chémot 246b) que les personnes assassinées par les non-juifs atteignent un très haut niveau dans les mondes supérieurs, mais il n’est pas mentionné qu’elles arrivent immédiatement au plus haut niveau de ces mondes ; il y a donc une utilité de leur consacrer des Mitsvot Lé'ilouy Nichmat pour les élever davantage.

Nous pouvons aussi le déduire du Talmud ; en effet, le traité Sanhédrin (47a) affirme que si un juif est assassiné, même s’il était au niveau de "mécréant confirmé", sa mort tragique et injuste lui est considéré comme une expiation. Le Maharil (responsa chap. 72, 3) prouve de cet enseignement qu’il mérite aussi le titre de "saint" ; et c’est dans cette même optique qu’écrit le 'Hatam Sofer (Yoré Déa chap. 333). De même, le Chakh (Yoré Déa 340, 9) tranche que les proches de ce mécréant devront porter le deuil, car il fut expié lors de son décès et s’est donc dépeint de son titre d’impie, et le Rama (Yoré Déa fin chap. 376) de rajouter au nom du Radak, que ses enfants devront aussi dire le Kaddich en sa faveur.

Nous déduisons de tous ces enseignements que le meurtre d’un juif lui est considéré comme une expiation qui lui allégera sûrement du Guéhinom, mais il n’est pas mentionné qu’il atteindra immédiatement "le plus haut niveau des mondes supérieurs", c’est pourquoi, le Kaddich et les Mitsvot en sa faveur lui seront fort bénéfiques pour l’élever davantage, comme l’écrit le ‘Hida (Chi'ouré Brakha Yoré Déa 376, 8) au nom du Ari zal (Cha'ar Hakavanot 'Inyan Kaddich 15b), que le but du Kaddich n’est pas uniquement de sauver le défunt du Guéhinom, mais aussi et surtout de le faire accéder au Gan Eden et de l’élever de niveau en niveau, et le Pélé Yoets (chap. "Kiboud Av Vaèm") de rajouter que, pour cette même raison, le fils s’efforcera de réciter le Kaddich en faveur de ses parents décédés, même après la fin de l’année de deuil.

Cordialement.

La Chemita : Mitsva en Or

La Chemita : Mitsva en Or

Tout savoir sur la Chemita" (année sabbatique) qui se renouvelle tous les 7 ans : l'arrêt des travaux agricoles, la sainteté des fruits, l'annulation des dettes, la vente des terres,...

acheter ce livre télécharger sur iTunes

Avez-vous aimé ?
Soyez le premier à commenter cette réponse Rav Aharon SABBAH