Aujourd'hui à Paris
07:22 : Mise des Téfilines
08:33 : Lever du soleil
12:43 : Heure de milieu du jour
16:53 : Coucher du soleil
17:45 : Tombée de la nuit

Paracha Vayichla'h
Vendredi 13 Décembre 2019 à 16:35
Sortie du Chabbath à 17:49

Afficher le calendrier
Logo Torah-Box
Projet dédié par un généreux donateur

Oublier son étude, interdiction ?

Rédigé le Vendredi 19 Juillet 2019
La question de Anonyme

Chalom Rav,

J'ai vu que le Graz a tranché qu'à l'instant même où quelqu'un a oublié son Limoud (étude), il transgresse un interdit de la Torah (Hilkhot Talmud Torah, chapitre 2).

Il dit même qu'à l’époque de 'Hazal, certains pouvaient à la fin de leur vie avoir fini seulement deux traités (pourvu qu'ils n’oubliaient aucun des enseignements).

1. Quand je vois ce genre d'Halakha, je me dis qu'il y a lieu de trembler en me disant toutes les pages que j'ai pu oublier, et je me dis donc que je vais maintenant suivre ce chemin (comme il l’explique tout au long de ce chapitre).

D'un autre coté, je ne veux pas paraître plus intelligent que toute la génération, qui ne se comporte pas du tout de cette manière.

Apparemment ,le Rav Haim Voloziner tranche que cela n'est plus d’actualité, car on possède des livres.

Néanmoins, ça a tout l’air d'un Sfék Déoraïta (doute de la Torah), auquel nous faisons généralement attention, donc pourquoi pas en ce qui concerne l'étude de la Torah ?

Qu'en pensez-vous ? De quelle manière dois-je me comporter ?

La réponse de Rav Gabriel DAYAN
Rav Gabriel DAYAN
17404 réponses

Bonjour,

Je vous félicite pour cette question.

Je suis dans l’impossibilité de donner un avis lorsqu’il s’agit d’une discussion qui oppose des géants tels que Rabbi Chnéor Zalman et Rabbi ‘Haïm Voloziner.

Lisez ce qui suit, cela étanchera, momentanément, votre soif.

1. L’opinion de Rabbi ‘Haïm Voloziner est rapportée dans Kéter Roch, passage 67.

Apparemment, Rabbi Yehouda ‘Hassid [Séfer ‘Hassidim, passage 1008], le Maharcha [Guitin 60b] et le Gaon de Vilna [Péa, chapitre 2, Michna 4] adoptent une opinion identique.

2. L’opinion du Choul'han ‘Aroukh Harav se trouve dans Hilkhot Talmoud Torah, chapitre 2, Halakha 4.

3. D’après certains décisionnaires, l’interdiction d’oublier son étude n’est en vigueur que si l’on arrête complètement d’étudier ou si l’on se livre à des actions qui entraînent l’oubli [faire pénétrer dans son cerveau des choses futiles] ou si l’on ne révise pas par fainéantise - Mais si l’on ne révise pas du fait que l’on est occupé à étudier de nouveaux sujets , l’interdiction n’est pas en vigueur. Voir Choul'han ‘Aroukh Harav, Hilkhot Talmoud Torah, début du Kountrass A’harone sur chapitre 3, Halakha 1 et Cha’aré Limoud, chapitre 5, Halakha 13.

L’auteur du Smak, Mitsva 105 n’est pas d’accord avec cette opinion.

4. Si l’oubli de son étude est dû au fait que l’on manque de temps à cause de sa Parnassa, par exemple, l’interdiction n’est plus en vigueur. Choul'han ‘Aroukh Harav, Hilkhot Talmoud Torah, chapitre 2, Halakha 6. C’est en fait ce qui est mentionné, explicitement, dans Ména’hot 99b.

5. Dans le Tour, le Rambam et le Choul'han ‘Aroukh, l’interdiction en question n’est pas mentionnée. Voir le langage du Rambam, Hilkhot Talmoud Torah, chapitre 3, Halakha 12chapitre 1, Halakha 10Choul'han ‘Aroukh - Yoré Déa, chapitre 246, Halakha 22.

6. A propos de l’opinion du Rambam, voir Cha’aré Limoud, chapitre 5, note 3.

7. Dans le Midrash Michlé, chapitre 10 - rapporté dans le Biour Halakha, passage Ète Lilmod, chapitre 155 - on nous décrit " l'interrogation " qui aura lieu, plus tard, lorsqu'Hachem s'adressera à chacun et lui demandera d'exposer ses connaissances.

Voir, également, Chème 'Olam [Rabbi Israël Méïr Hacohen], partie 1, fin du chapitre 13.

8. Lorsque Rabbi 'Hanina Bar Papa était sur le point de quitter ce monde, il "ordonna" à l'ange de la mort d'attendre 30 jours afin qu'il puisse réviser son étude. Il argumenta : "Nous avons appris : "Heureux celui qui arrive ici en connaissant, parfaitement son étude" ".

9. Apparemment, de nos jours, la très grande majorité des Talmidé ‘Hakhamim ne "considèrent" pas l’interdiction en question.

10. Cliquez sur le lien ci-dessous :

https://www.torah-box.com/question/comportements-a-eviter-pour-memoriser-la-torah_4746.html

Il y a encore beaucoup à dire à ce sujet.

Nous sommes à votre disposition, Bé’ézrat Hachem, pour toute question supplémentaire.

Qu’Hachem vous protège et vous bénisse.

Avez-vous aimé ?
Soyez le premier à commenter cette réponse Rav Gabriel DAYAN
Projet dédié par un généreux donateur