Logo Torah-Box
Aujourd'hui à Paris
04:19 : Mise des Téfilines
05:50 : Lever du soleil
13:54 : Heure de milieu du jour
21:57 : Coucher du soleil
22:59 : Tombée de la nuit

Paracha Kora'h
Vendredi 1er Juillet 2022 à 21:39
Sortie du Chabbath à 23:03
Afficher le calendrier
Projet dédié par un généreux donateur
Vidéo Importante
Torah-Box & vous
Mercredi 29 Juin 2022

Photographe-Camerawoman pour un mariage mixte, permis ?

Rédigé le Mardi 21 Juin 2022
La question de Anonyme

Bonjour Rav,

Je suis photographe-camerawoman de métier.

Mon amie se marie avec un non-juif et elle me demande de filmer son mariage. Est-ce permis ? Si non, pourquoi ?

La réponse de Rav Gabriel DAYAN
Rav Gabriel DAYAN
31012 réponses

Bonjour,

Il n’est pas possible de répondre par l’affirmative à la requête de votre amie.

Explications :

1. Le fait même de garder le silence alors que vous avez l’obligation de « réprimander » votre amie- sans lui causer la moindre gêne - est en soi une faute, puisqu’il est obligatoire de « sauver » son prochain des flammes de la tentation interdite. Voir Vayikra, chapitre 19, verset 17 et Harimou Mikhchol, chapitre 7, Halakha 4.

2. D’autre part, étant donné que vous avez l’obligation de l’informer de la gravité de l’action qu’elle est sur le point de commettre, si vous gardez le silence, vous risquez d’être considérée comme l’ayant fait fauter, si vos paroles douces auraient pu l’influencer dans le bon sens. Voir Harimou Mikhchol, chapitre 25, Halakha 44-46.

3. Chacun a son libre-arbitre, certes, mais vous risquez d'être à l’origine de toutes les fautes que votre amie commettrait si vous ne l’informez pas de son erreur et à plus forte raison si vous passez la soirée à filmer son mariage.

4. Comment, donc, serait-il permis à une photographe de voir son amie se marier illicitement et s'empêcher d'accomplir une Mitsva en la rappelant à l'ordre ?

5. La Torah nous dit : « Devant un aveugle tu ne placeras pas d’embûche ». Vayikra, chapitre 19, verset 14.

Mis à part son sens littéral, ce verset nous enseigne la leçon suivante : chacun d'entre nous a l'obligation de veiller au bien-être matériel et spirituel de son prochain. C'est pourquoi, il est interdit de l'amener à fauter ou de « contribuer », d’une manière ou d’une autre, à ce qu'il fasse une action interdite [c’est lui tendre un piège et le faire trébucher].

Rachi, passage Vénassa Ète 'Avona sur Bamidbar, chapitre 30, verset 16, Le ‘Houmach, édition Edmond J. Safra, page 700, Talmud Brakhot 31b, Talmud Chabbath 54b-55a, Talmud Yebamot 62b, Rambam, Hilkhot Déot, chapitre 6, Halakha 7, Michna Broura, chapitre 225, passage 7, chapitre 608, passage 5, Rambam, Hilkhot Sota, chapitre 4, Halakha 19, Choul'han 'Aroukh - Even Haézer, chapitre 178, Halakha 21.

6. Pour des questions-réponses semblables, cliquez sur ces liens :

https://www.torah-box.com/question/travailler-dans-un-restaurant-taref-en-israel_42935.html

https://www.torah-box.com/question/retrait-de-la-me-hitsa-pendant-un-mariage-que-doit-faire-l-orchestre_73761.html

7. Pour des détails à propos de la Mitsva consistant à réprimander son prochain afin de lui éviter de fauter, achetez ce livre et lisez le chapitre 16 : https://www.torah-box.com/editions/michpatei-hachalom_52.html

8. Vous avez l'obligation de prier pour que votre amie change d'avis. Transmettez-nous son prénom ainsi que celui de sa maman; nous allons également prier.

9. Tout peut changer en dernière minute. Talmud Brakhot 10a.

Nous sommes à votre disposition, Bé’ézrat Hachem, pour toute question supplémentaire.

Qu’Hachem vous protège et vous bénisse.

Questions au Rav Dayan (tome 6)

Questions au Rav Dayan (tome 6)

L’équipe Torah-Box est fière de vous présenter le tome 6 de la série “Questions au Rav Dayan”, composé de 350 questions reçues par des Juifs à travers le monde sur le site Torah-Box depuis l’année 2014 à partir de laquelle Rav Gabriel Dayan a commencé à y répondre avec une précision rare et une persévérance de tous les instants.

acheter ce livre

Avez-vous aimé ?
Soyez le premier à commenter cette réponse Rav Gabriel DAYAN
Projet dédié par un généreux donateur