Aujourd'hui à Paris
06:22 : Mise des Téfilines
07:26 : Lever du soleil
13:54 : Heure de milieu du jour
20:23 : Coucher du soleil
21:09 : Tombée de la nuit

Paracha Tsav
Vendredi 3 Avril 2020 à 20:07
Sortie du Chabbath à 21:15

Afficher le calendrier
Logo Torah-Box
Projet dédié par un généreux donateur

Travailler dans un restaurant Taref en Israël

Rédigé le Mercredi 23 Octobre 2019
La question de Tikva P.

Bonjour,

Pourriez-vous m'indiquer les références de la Halakha disant qu’il est interdit de donner de la nourriture Taref à un juif ?

Ai-je le droit de travailler dans un restaurant non-Cachère en Israël, sachant que je vais surement servir des juifs qui ne font pas attention à la Cacheroute ?

Sinon, où puis-je lire cette Halakha ?

La réponse de Rav Gabriel DAYAN
Rav Gabriel DAYAN
19149 réponses

Bonjour,

Il ne faut pas travailler dans le restaurant en question.

Il faut trouver un autre emploi.

Voici quelques références :

Dans la Torah, il y a 613 Mitsvot - 248 Mitsvot positives et 365 Mitsvot négatives.

1. L’une des 365 Mitsvot négatives est l’interdiction de donner un mauvais conseil à une personne ou de l’amener à fauter, sans faire le nécessaire pour éviter la faute.

Ceci est valable même si la personne a la possibilité d’obtenir la faute par ailleurs [dans certains cas, il s’agira d’une transgression d’ordre Toraïque].

Voir Talmud Pessa’him 22b, 'Avoda Zara 6b [interdiction de tendre un verre de vin au Nazir], Tossefot, passage Baba Derécha sur Talmud Chabbath 3a, Rambam, Hilkhot Rotséa’h, chapitre 12, Halakha 14, Vayikra, chapitre 19, verset 14, Cha’ar Hatsiyoun, chapitre 347, passage 8.

2. L’une des 248 Mitsvot positives est l’obligation de réprimander celui qui est sur le point de faire une faute. Si, au lieu de réprimander les clients juifs, vous placez les plats non cachères sur leur table, vous enfreignez l’obligation de les réprimander.

En général, si vous vous adressez, agréablement et intelligemment, aux clients, vous pourrez leur « fendre le cœur ». Si leur cœur ne se fendra pas de suite, vos paroles.

Vayikra, chapitre 19, verset 17, Rambam, Hilkhot Déot, chapitre 6, Halakha 6-7, Cha’ar Hatsiyoun, chapitre 347, passage 8, Min’hat ‘Hinoukh, Mitsva 239, passage 7 [traitant de ceux qui transgressent les fautes sans le moindre scrupule et pour éveiller la colère de leur entourage - להכעיס].

Dans cette réponse, je ne me suis pas attardé sur le risque de consommer des aliments non-cachères, auquel vous risquez d’être, constamment, confronté.

Voir Badé Hachoul’han, passages 1 et 8 sur Choul'han ‘Aroukh - Yoré Déa, Chapitre 107, Halakha 1 et Yabi'a Omer, volume 4, Yoré Déa, réponse 6.

Tout n’a pas été dit à ce sujet.

Nous sommes à votre disposition, Bé’ézrat Hachem, pour toute question supplémentaire.

Qu’Hachem vous protège et vous bénisse.

Avez-vous aimé ?
Soyez le premier à commenter cette réponse Rav Gabriel DAYAN
Projet dédié par un généreux donateur