Aujourd'hui à Paris
07:26 : Mise des Téfilines
08:33 : Lever du soleil
13:02 : Heure de milieu du jour
17:31 : Coucher du soleil
18:20 : Tombée de la nuit

Paracha Vaéra
Vendredi 24 Janvier 2020 à 17:16
Sortie du Chabbath à 18:27


Hiloulot du jour
Rav Eliahou Eliézer Dessler
Afficher le calendrier
Logo Torah-Box
Projet dédié par un généreux donateur

Pourquoi permettre la pilule ?

Rédigé le Dimanche 29 Avril 2018
La question de Anonyme

Bonjour Rav,

Je sais quels moyens de contraception sont interdits et j'en connais la raison, mais je ne comprends pas pourquoi la pilule est permise (dans certains cas), alors que, en fin compte, elle procure le même résultat.

Pourriez-vous m'éclairer ?

Merci d'avance.

La réponse de Rav Gabriel DAYAN
Rav Gabriel DAYAN
18036 réponses

Bonjour,

L’utilisation des contraceptifs est liée à plusieurs interdictions.

1. Zéra Lévatala - La matière séminale n’atteint pas l'endroit qui lui destiné.

2. Cliquez sur les liens suivants :

http://www.torah-box.com/question/pourquoi-demander-la-permission-pour-la-contraception_5338.html

http://www.torah-box.com/question/contraception-vs-situation-financiere_24536.html

http://www.torah-box.com/question/contraception-sans-autorisation-rabbinique_2341.html

http://www.torah-box.com/question/contraception-empechant-les-regles-permis_9087.html

http://www.torah-box.com/question/ma-femme-ne-veut-plus-d-enfant_14529.html

3. Voir Encyclopédia Hilkhatit Réfouit, volume 4, pages 756-757, notes 113-116.

Lorsque le second problème a été résolu [suite à la question adressée à un Rav], il faut, tout de même, que la matière séminale atteigne l'endroit qui lui est destiné et que l'utilisation du moyen de contraception ne porte pas atteinte aux rapports.

Dans une telle éventualité, si, suite à l'absorption d'une substance quelconque [par exemple], le processus de gestation est empêché ou évité, l'interdiction n'est plus en vigueur.

Nous ne traitons pas, ici des différents moyens de contraception car chacun fait l'objet d'un développement dans les écrits de nos maîtres.

Certains sont strictement interdits, d'autres permis et d'autres à éviter tant que possible.

Un des problèmes traités est la pose du stérilet qui, d'après certains, entraîne indirectement, une interruption de grossesse.

De nos jours, la grande majorité des décisionnaires ne l'interdisent pas.

En résumé : ce n'est pas toujours le résultat qui est interdit, c'est aussi et surtout, le moyen utilisé pour y parvenir.

A ce sujet, voir Encyclopédia Hilkhatit Réfouit, volume 4, pages 738, 744, 745, 757, 795, 799, 800-811 et Assia, volume 65-66, pages 165-177 et volume 63-64, pages 138-147.

A propos de la ligature des trompes, cliquez sur le lien suivant :

http://www.torah-box.com/question/ligature-des-trompes-autorise_24082.html

Je suis à votre disposition, Bé’ézrat Hachem, pour toute question supplémentaire.

Qu’Hachem vous protège et vous bénisse.

Avez-vous aimé ?
Soyez le premier à commenter cette réponse Rav Gabriel DAYAN
Projet dédié par un généreux donateur