Aujourd'hui à Paris
05:24 : Mise des Téfilines
06:37 : Lever du soleil
13:56 : Heure de milieu du jour
21:14 : Coucher du soleil
22:05 : Tombée de la nuit

Paracha Réé
Vendredi 14 Août 2020 à 20:49
Sortie du Chabbath à 21:58
Afficher le calendrier
Logo Torah-Box

Pourquoi Yossef n'a pas donné de ses nouvelles à son père ?

Rédigé le Dimanche 16 Décembre 2018
La question de David P.

Bonjour,

Comment se fait-il qu’après être devenu vice-roi d’Egypte Yossef n’ait pas envoyé des messagers pour donner de ses nouvelles à son père ?

La réponse de Rav Gabriel DAYAN
Rav Gabriel DAYAN
21591 réponses

Bonjour,

Vous posez une excellente question.

En effet, comment se fait-il que Yossef n’ait pas eu pitié de son père ayant atteint un âge très avancé et ne lui a pas annoncé à la première occasion qu’il était en vie ?

Première réponse - Ramban sur Béréchit 42, verset 9

Yossef a tout fait pour que ses rêves [où apparaissaient les étoiles et les gerbes] se réalisent. Voir seconde réponse.

En dehors de l’Egypte ce n’était pas envisageable, pour plusieurs raisons. L’une d’entre elles : Si Ya’acov savait que Yossef était vivant, il ne serait pas descendu en Egypte ; il aurait tout fait pour que ce soit l’inverse. Certains expliquent que si Ya’acov Avinou et les frères de Yossef savaient qu’il était en vie, il ne leur serait pas facile de se prosterner devant lui.

Le ‘Hatam Sofer [Torat Moché, Parachat Mikets, passage Vayizkor] s’oppose à cette explication mais le Gaon de Vilna [Adéret Eliyahou, Parachat Mikets] l’appuie.

Seconde réponse - Chla Hakadoch, volume 2, Parachat Vayéchev

Rabbi Yéshaya Horowitz ajoute que les rêves de Yossef avaient un statut de prophétie. Donc, il fallait, à tout prix, qu’ils se réalisent concrètement. Ceci est, également, l’avis de nombreux commentateurs. Voir Rabbénou Acher [Roch] sur Béréchit 37, verset 8 et Rachi, passage Vayafozou sur Béréchit 49, verset 24.

Troisième réponse - Chla Hakadoch, volume 2, Parachat Vayéchev

Ya’acov devait - suite à un plan divin - subir cette souffrance durant 22 ans. Yossef en était au courant. Donc, il fit en sorte qu’il n’échoue pas.

Quatrième réponse - Keli Yakar sur Béréchit 42, verset 7

Idem.

Cinquième réponse - Chla Hakadoch, volume 2, Parachat Vayéchev

Yossef voulait l’annoncer à son père mais Hachem lui retira l’envie de le faire.

Sixième réponse - Rabbénou Acher [Roch] sur Béréchit 45, verset 1

Hachem et Yossef faisaient partie des 10 « personnes » qui étaient présentes au moment où les frères avaient prononcé un ‘Hérem, interdisant à quiconque de révéler à Ya’acov ce qui s’était passé. Voir Rachi sur Béréchit 37, verset 33. Ce serment-‘Hérem s’appliquait, également, à Yossef, et lui interdisait toute tentative de revenir auprès de son père ou de lui faire connaître son sort. Hachem, Lui-même, était - si l’on peut s’exprimer ainsi - touché par ce serment. Voir Le ‘Houmach, édition Edmond J. Safra, pages 220-221.

Septième réponse - Séfer ‘Hassidim, passage 575 [dans certaines éditions : 1562]

Idem.

Huitième réponse - Da'at Zekénim sur Béréchit 42, verset 1

Lorsque Yossef était, encore, serviteur, il ne voulait l’annoncer à son père pour ne pas l’attrister de cette mauvaise nouvelle.

Même lorsqu’il était vice roi, il ne voulait pas encore le lui dire car il était certain que son père n’allait pas le croire.

Même s’il avait décidé de le lui dire, il craignait que ses frères, dans la peur, se sauvent chacun de son côté, par crainte qu’il ne les tue. Là, Ya’acov Avinou, aurait perdu tous ses enfants.

Ce n’est qu’après la fameuse rencontre où il les a assuré de son estime envers eux, qu’il s’est permis de leur demander de lui annoncer la nouvelle.

Neuvième réponse - Rav Chimchon Raphaël Hirsch sur Béréchit 42, verset 9

La réponse de Rav Chimchon Raphaël Hirsch est identique à la seconde réponse du Da'at Zekénim. Il y a d’autres détails dans sa réponse.

Dixième réponse - Or Ha’haïm Hakadoch sur Béréchit 45, verset 26

Depuis la vente jusqu’au moment où il arriva en Egypte, il ne lui était pas possible, techniquement, d’annoncer, quoi que ce soit, à son père.

Même si cela lui était possible, il ne l’aurait pas fait de peur que Ya’acov Avinou se mette en colère contre ses fils, ce quoi pourrait être néfaste pour eux.

Il craignait, également, que ses frères le tuent pour ne pas que Ya’acov soit encore plus peiné en apprenant le fil des évènements.

Même après qu’il soit devenu vice-roi, il s’empêcha de l’annoncer à son père afin de ne pas faire honte à ses frères face à toute la famille.

Il préféra que son père subisse encore cette douleur plutôt que de faire honte à tous ses frères.

Il y a plusieurs questions sur cette explication, répondues par le Or Ha’haïm, lui-même, dans la suite de son commentaire.

Onzième réponse - Rabbi Its’hak Aïzik Cher / Léket Si’hot Moussar, Parachat Vayigach, passage Hit’apkouto Chel Yossef

Ya’acov Avinou aurait dû descendre en Egypte d’une manière humiliante et non sans souffrance, pour que la parole d’Hachem concernant l’exil en Egypte se réalise. Voir Talmud Chabbath 89b.

Yossef en était informé.

En ne lui annonçant pas qu’il était en vie, il « amadoua » cette sentence.

Douzième réponse - Sfat Emet, Parachat Vayigach année 5639

Its’hak Avinou savait que Yossef était en vie mais il ne le dévoila pas à son fils, Ya’acov Avinou car Hachem Lui-même, ne lui avait pas dévoilé. Voir Rachi sur Béréchit 37, verset 3.

Yossef a raisonné de la même manière : si Hachem ne le dévoile pas, comment puis-je, moi, le dévoiler ?

Tout n’a pas été dit à ce sujet.

Nous sommes à votre disposition, Bé’ézrat Hachem, pour toute question supplémentaire.

Qu’Hachem vous protège et vous bénisse.

Avez-vous aimé ?
Soyez le premier à commenter cette réponse Rav Gabriel DAYAN