Aujourd'hui à Paris
05:24 : Mise des Téfilines
06:37 : Lever du soleil
13:56 : Heure de milieu du jour
21:14 : Coucher du soleil
22:05 : Tombée de la nuit

Paracha Réé
Vendredi 14 Août 2020 à 20:49
Sortie du Chabbath à 21:58
Afficher le calendrier
Logo Torah-Box

Prier Moussaf sans avoir fait Cha'harit

Rédigé le Dimanche 3 Mars 2019
La question de Anonyme

Bonjour Rav,

Je voudrais savoir si, le Chabbath matin, il est permis pour une fille de prier Moussaf si elle n'a pas prié Cha'harit (parce qu'elle s'est levée après 'Hatsot) ?

Qu'en est-il pour les hommes ?

Merci.

La réponse de Rav Gabriel DAYAN
Rav Gabriel DAYAN
21591 réponses

Bonjour,

Voici ce qu’il faut savoir pour répondre à votre question :

1. Les femmes Séfarades et Ashkénazes peuvent réciter la prière du Moussaf.

Voir Yalkout Yossef - Chabbath [nouvelle édition 5773], pages 497-503, ‘Hazon Ovadia - Chabbath, volume 2, page 208, rapporté dans la référence précédente, page 502 [Rav Ovadia Yossef a changé d’avis par rapport à ce qu’il écrit dans Yabia Omer, volume 2, Ora’h ‘Haïm, réponse 6], Halikhot Bat Israël, chapitre 2, Halakha 21.

2. A priori, il faut faire tous les efforts possibles pour prier Moussaf avant la sixième heure et demi de la journée ou tout au plus, avant la fin de la septième heure de la journée. En cas de force majeure, cela est possible jusqu’à l’heure de la Chki’a. Ceci est valable, également, pour les hommes.

Voir Choul'han ‘Aroukh, chapitre 286, Halakha 1 et Biour Halakha, passage Yotèr Méad Sof,  Michna Broura, chapitre 620, passage 2, Iché Israël, chapitre 36, Halakha 74 et note 178.

3. Il est préférable de réciter la prière de Moussaf en étant seul mais avant l’heure limite, plutôt que d’attendre la communauté qui priera après l’heure limite. Ceci est valable, également, pour les hommes.

Voir Yalkout Yossef - Chabbath [nouvelle édition 5773], page 490, Halakha 4, Iché Israël, chapitre 36, Halakha 74 et note 178.

4. Si l’on n’a pas récité la prière de Cha’harit, on ne récitera pas deux fois la prière de Moussaf, mais deux fois celle de Min’ha. Ceci est valable, également, pour les hommes.

Voir Iché Israël, chapitre 30, Halakha 22 et chapitre 36, Halakha 85.

5. Si, pour une raison ou une autre, vous n’avez pas récité la prière de Cha’harit et que l’heure limite est passée, il est, absolument permis de réciter la prière de Moussaf. Ceci est valable, également, pour les hommes.

Voir Choul'han ‘Aroukh, chapitre 286, Halakha 4 et Pisské Techouvot [nouvelle édition - 5771], chapitre 286, passage 10.

6. Si les fidèles de la communauté s’apprêtent à réciter la prière de Min’ha, il faut la réciter avec eux, et, ensuite, vous réciterez la prière de Moussaf. Ceci est valable, également, pour les hommes.

Voir Choul'han ‘Aroukh, chapitre 286, Halakha 4 et Pisské Techouvot [nouvelle édition - 5771], chapitre 286, passage 10.

Nous sommes à votre disposition, Bé’ézrat Hachem, pour toute question supplémentaire.

Qu’Hachem vous protège et vous bénisse.

Avez-vous aimé ?
Soyez le premier à commenter cette réponse Rav Gabriel DAYAN