Logo Torah-Box

Quelle somme donner à la Tsédaka après avoir fait tomber ses Téfilines ?

Rédigé le Jeudi 14 Septembre 2023
La question de Anonyme

Bonjour,

À quelle somme correspond le prix d'un repas que doit donner à la Tsédaka une personne qui a fait tomber ses Téfilines et pour qui il est difficile de jeûner ?

La réponse de Rav Aharon SABBAH
Rav Aharon SABBAH
405 réponses

Bonjour,

Si les Téfilines sont tombées "à nu", à savoir sans être entourées de leur boîtier en plastique, et qu'il est difficile de jeûner, il est effectivement possible de "racheter" le jeûne en donnant une certaine somme à la Tsédaka [Rav 'Haïm Palagi (dans son Kaf Ha'haïm chap. 10, 38), 'Hida (dans 'Haïm Chaal tome 1, chap. 12) et Yalkout Yossef (44, 2)].

Il n'est pas fait mention de somme précise dans les écrits de nos Maîtres, mais plutôt une indication générale :

- Le Pisské Techouvot (40, 2) rapporte au nom du Reponsa "Divré 'Haïm" qu'il faut donner la somme représentant le coût de tous ses repas d'une journée. Cela dépend donc de l'habitude alimentaire de la personne concernée.

- Quant au Yalkout Yossef (44, 2), il préconise de donner la valeur d'un repas à la Tsédaka. D’après cet avis, il serait logique de se suffire de 35 shékels ou 8 euros, car cela représente, sans aucun doute, le prix moyen d'un repas classique.

A noter que si les Téfilines sont tombées entourées de leur boîtier en plastique, il suffit d’après tous les avis de donner une ou deux pièces à la Tsédaka (Michna Broura, 40, 3).

Voir aussi :

https://www.torah-box.com/question/tefilines-tombees-par-terre_1867.html

https://www.torah-box.com/question/mes-tefilines-sont-tombes-sur-la-table_34185.html

Nous sommes à votre disposition, Bé'ézrat Hachem, pour toute question supplémentaire.

Cordialement.

Prélèvement de la 'Halla : Mitsva en Or

Prélèvement de la 'Halla : Mitsva en Or

Ouvrage-référence sur le prélèvement de la pâte. Lois, schémas et images pour accomplir pleinement la Mitsva de Hafrachat 'Halla.

acheter ce livre télécharger sur iTunes

Avez-vous aimé ?
Soyez le premier à commenter cette réponse Rav Aharon SABBAH