Aujourd'hui à Paris
04:29 : Mise des Téfilines
05:57 : Lever du soleil
13:56 : Heure de milieu du jour
21:54 : Coucher du soleil
22:54 : Tombée de la nuit

Paracha Pin'has
Vendredi 10 Juillet 2020 à 21:35
Sortie du Chabbath à 22:56
Afficher le calendrier
Logo Torah-Box

Siffler le soir, interdit ?!

Rédigé le Dimanche 22 Septembre 2019
La question de Anonyme

Bonjour Rav,

Est-ce que l'interdiction de siffler le soir dans une maison est de tradition juive ou est-ce une rumeur Goy ?

La réponse de Rav Gabriel DAYAN
Rav Gabriel DAYAN
20963 réponses

Bonjour,

1. L'interdiction de siffler n'est pas mentionnée dans les écrits de nos maîtres. D'ailleurs, durant Chabbath, il n'est pas interdit de siffler.

Voir Choul'han 'Aroukh, chapitre 338, Halakha 1, Ma'hzik Brakha ['Hida], chapitre 338, passage 1, Pisské Techouvot [nouvelle édition 5775], chapitre 338, passage 4, Chéilat Chlomo, volume 1, réponse 182, Yalkout Yossef -Chabbath, volume 5, page 70, Chmirat Chabbath Kéhilkhata [nouvelle édition - 5770], chapitre 28, Halakha 43.

2. Rabbi Chalom Schvadron a posé la question au 'Hazon Ich. Il a répondu :

"Il y a des choses à propos desquelles on ne peut pas dire interdit ou permis. Tout dépend de ce que la personne ressent."

Voir Meréa'h Ni'hoa'h, Parachat Vayakel, années 5770-5771, numéro 33, page 18.

Apparemment, c'est du fait que les non-juifs avaient l’habitude de siffler.

Voir Pisské Chlomo [Rav Chlomo Aviner], édition 5775, volume 4, page 188, Lédofké Bitchouva, volume 1, page 140 et volume 2, page 57, Mékor Nééman, volume 1, réponse 445 et Yalkout Yossef -Chabbath, volume 5, page 70.

4. On peut trouver dans certaines références non-juives : "Siffler dans la nuit attire les serpents", "On évite de siffler la nuit pour ne pas attirer les fantômes", "Siffle la nuit, et tu entendras le diable siffler derrière toi", "Siffler faire fuir les anges".

5. Rav Meïr Mazouz rapporte au nom de Rav Pinson [un grand Tsadik, 'Hassid Loubavitch] que cela peut éveiller la rigueur Divine.

Voir Mékor Nééman, volume 1, réponse 445 et Meréa'h Ni'hoa'h, Parachat Vayakel, année 5770-5771, numéro 33, page 18.

6. Dans Rivevot Efraïm, volume 8, réponse 604, passage 4 : un étudiant en Yéchiva pose cette question au Rav Greenblat. Il lui répond :

"Lorsque nous étions jeûnes, le Rebbe nous interdisait de siffler, mais j'en ignore la référence."

Conclusion :

On ne peut pas dire qu'il s'agit d'une interdiction. Si l'on peut éviter, c'est bien.

Nous sommes à votre disposition, Bé’ézrat Hachem, pour toute question supplémentaire.

Qu’Hachem vous protège et vous bénisse.

Avez-vous aimé ?
Soyez le premier à commenter cette réponse Rav Gabriel DAYAN