Logo Torah-Box

Télécharger des chansons sur l'application Telegram

Rédigé le Dimanche 29 Janvier 2023
La question de Anonyme

Bonjour Rav,

D'abord et avant tout, Kol Hakavod pour tout votre travail.

J'écoute beaucoup de musique et jusqu'à peu, je téléchargeais des chansons à partir de Youtube, ce que j'ai arrêté de faire lorsqu'on m'a dit qu'il pouvait y avoir un problème de Guezel de voler le travail du chanteur qui veut vendre ses albums pour qu'on puisse avoir "partout" ses chansons.

Sur l'application Telegram, il existe des chaînes où les chansons de certains chanteurs sont postées, et l'application propose de les télécharger directement sur mon appareil.

Bien que la chaîne soit au nom de l'artiste, je ne sais pas si c'est lui qui l'y a posté, je veux savoir si j'ai le droit de télécharger ces chansons malgré tout.

Qu’Hachem vous protège et vous bénisse.

La réponse de Rav Aharon SABBAH
Rav Aharon SABBAH
406 réponses

Bonjour,

Le fait de télécharger de la musique à partir d'une chaîne ne disposant pas de l'autorisation de son auteur fait l'objet d'une discussion :

D'après certains avis, tout téléchargement illicite représente une interdiction de la Torah de voler (voir Zekhouyot Yotsrim - Emek Hamichpat tome 4, pages 7 et 462, qui réfute les arguments de ceux qui le permettent). Par contre, d'autres décisionnaires le permettent, et, ce, en se basant sur le cas de "Zouto Chel Yam" (Baba Métsia 24a), à savoir que si un objet est tombé en mer, il est possible de se l'attribuer, même si l'on connait son propriétaire, car ce dernier a perdu tout espoir de le retrouver (voir Darké 'Hochen tome 1, page 258 ; Véen Lamo Mikhchol tome 9, chap. 9, 4, Vayachev Moché tome 1, page 25) ; cette permission n'est en vigueur que si le téléchargement n'est pas dans un but commercial (Zekhouyot Yotsrim chap. 10, 6).

Il est bon de faire remarquer qu'il existe une mesure de piété de ne rien télécharger d'internet illicitement, et celui qui adopterait une telle conduite sera béni (Min'hat Tsvi tome 1, chap. 18, Véene Lamo Mikhchol tome 9, chap. 9, 4).

Concrètement, celui qui opterait en faveur de l'avis plus strict devra, en cas de doute, vérifier auprès du responsable de la chaîne en question si le téléchargement de la musique est admis par son auteur.

Voir aussi : https://www.torah-box.com/question/telecharger-des-musiques-sur-internet_379.html

Je précise toutefois que ma réponse concerne uniquement le fait de télécharger, mais en ce qui concerne le style de musique qu'il convient d'écouter, je vous recommande vivement la lecture des ces réponses :

https://www.torah-box.com/question/comment-arreter-d-ecouter-de-la-musique-goy_35920.html

https://www.torah-box.com/question/paroles-juives-sur-une-chanson-goy-comme-gad-elbaz_1335.html

https://www.torah-box.com/question/ecouter-de-la-musique-goy-sans-comprendre-les-paroles_41076.html

Nous sommes à votre disposition, Bé'ézrat Hachem, pour toute question supplémentaire.

Cordialement.

La Chemita : Mitsva en Or

La Chemita : Mitsva en Or

Tout savoir sur la Chemita" (année sabbatique) qui se renouvelle tous les 7 ans : l'arrêt des travaux agricoles, la sainteté des fruits, l'annulation des dettes, la vente des terres,...

acheter ce livre télécharger sur iTunes

Avez-vous aimé ?
Soyez le premier à commenter cette réponse Rav Aharon SABBAH