Aujourd'hui à Paris
06:38 : Mise des Téfilines
07:40 : Lever du soleil
13:04 : Heure de milieu du jour
18:28 : Coucher du soleil
19:13 : Tombée de la nuit

Paracha Terouma
Vendredi 28 Février 2020 à 18:13
Sortie du Chabbath à 19:21

Afficher le calendrier
Logo Torah-Box
Projet dédié par un généreux donateur
Torah PDF

Torah écrite (pentateuque) » Deutéronome (Devarim)

Chapitre 28

Afficher le commentaire de RachiAfficher en Hébreu Télécharger le PDF
28,1
"Or, si tu obéis à la voix de l'Éternel, ton Dieu, observant avec soin tous ses préceptes, que je t'impose en ce jour, l'Éternel, ton Dieu, te fera devenir le premier de tous les peuples de la terre;
28,2
et toutes les bénédictions suivantes se réaliseront pour toi et resteront ton partage, tant que tu obéiras à la voix de l'Éternel, ton Dieu:
28,3
tu seras béni dans la ville, et béni dans les champs.
28,4
Béni sera le fruit de tes entrailles, et le fruit de ton sol, et celui de ton bétail: la progéniture de tes taureaux, la portée de tes brebis.
La portée (chegar) de tes bœufs

Les petits de ton gros bétail, ainsi appelée parce que la bête les rejette (mechaguèreth) de ses entrailles

Et les fécondités (‘achteroth) de ton menu bétail

Comme le rend le Targoum Onqelos : « les troupeaux de ton menu bétail ». Et nos maîtres ont enseigné : Pourquoi les appelle-t-on ‘achteroth ? Parce qu’ils enrichissent (me‘achiroth) leurs maîtres et les rendent aussi forts que des ‘achteroth, qui sont des rochers solides (‘Houlin 84b)

28,5
Bénies seront ta corbeille et ta huche.
Bénie ta corbeille

Tes fruits. Autre explication : Il s’agit d’une substance liquide que l’on filtre dans des corbeilles

Et ta huche (oumicharothèkha)

Il s’agit d’une substance sèche qui reste (nichar) dans un récipient et qui ne coule pas

28,6
Béni seras-tu à ton arrivée, et béni encore à ton départ!
Béni seras-tu à ton arrivée

Que ta sortie du monde soit sans péché comme l’a été ta venue (Baba Metsi‘a 107a)

28,7
L'Éternel fera succomber devant toi les ennemis qui te menaceraient: s'ils marchent contre toi par un chemin, ils fuiront devant toi par sept.
Et par sept chemins ils fuiront devant toi

Ainsi se comportent ceux qui prennent la fuite dans la précipitation : Ils se dispersent de tous côtés

28,8
L'Éternel fixera chez toi la bénédiction, dans tes celliers, dans tous tes biens; il te rendra heureux dans ce pays que l'Éternel, ton Dieu, te destine.
28,9
L'Éternel te maintiendra comme sa nation sainte, ainsi qu'il te l'a juré, tant que tu garderas les commandements de l'Éternel, ton Dieu, et que tu marcheras dans ses voies.
28,10
Et tous les peuples de la terre verront que le nom de l'Éternel est associé au tien, et ils te redouteront.
28,11
Et l'Éternel te rendra supérieur à tous en félicité, par le fruit de tes entrailles, celui de ton bétail et celui de ton sol, sur la terre qu'il a juré à tes aïeux de te donner.
28,12
L'Éternel ouvrira pour toi son bienfaisant trésor, le ciel, pour dispenser à ton sol des pluies opportunes et faire prospérer tout le labeur de ta main; et tu pourras prêter à maintes nations, mais tu n'emprunteras point.
28,13
L'Éternel te fera tenir le premier rang, et non point le dernier; tu seras constamment au faîte, sans jamais déchoir, pourvu que tu obéisses aux lois de l'Éternel, ton Dieu, que je t'impose en ce jour, en les exécutant ponctuellement,
28,14
et que tu ne dévies pas, à droite ni à gauche, de tout ce que je vous ordonne aujourd'hui, pour suivre et adorer des divinités étrangères.
28,15
Mais si tu n'écoutes pas la voix de l'Éternel, ton Dieu: si tu n'as pas soin d'observer tous ses préceptes et ses lois que je te recommande en ce jour, toutes ces malédictions se réaliseront contre toi et seront ton partage:
28,16
tu seras maudit dans la ville, et maudit dans les champs.
28,17
Maudites seront ta corbeille et ta huche.
28,18
Maudits seront le fruit de tes entrailles et le fruit de ton sol, la progéniture de tes taureaux et les portées de tes brebis.
28,19
Maudit seras-tu à ton arrivée, et maudit encore à ton départ!
28,20
L'Éternel suscitera chez toi le malheur, le désordre et la ruine, dans toute opération où tu mettras la main; tellement que tu seras bientôt anéanti et perdu, pour prix de tes méfaits, pour avoir renoncé à moi.
La disette (hammeéra)

La pénurie, comme dans : « une tsara‘ath corrosive (mameéreth) » (Wayiqra 13, 51)

Le tumulte

Le Targoum Onqelos rend le mot par : « un son terrifiant »

28,21
L'Éternel attachera à tes flancs la peste, jusqu'à ce qu'elle t'ait consumé de dessus la terre où tu vas entrer pour en prendre possession.
28,22
L'Éternel te frappera de consomption, de fièvre chaude, d'inflammations de toute nature, de marasme et de jaunisse, qui te poursuivront jusqu'à ce que tu succombes.
De tuberculose (cha‘hèfeth)

La chair enfle (nich‘haf) et gonfle

Et de fièvre (qada‘hath)

Même mot que dans : « Car un feu s’est allumé (qod‘ha) dans ma colère… » (infra 32, 22). C’est la « fièvre » des malades – en français médiéval : « malvei » – à savoir une forte température

Et d’inflammation (dalèqeth)

C’est une fièvre plus forte que qada‘hath. [Ces termes désignent] diverses sortes de maladies

Et de consomption (‘har‘hour)

Maladie qui embrase l’intérieur du corps, accompagnée d’un constant besoin d’eau. En français médiéval : « esardement ». Même mot que dans : « Mon squelette est consumé (‘hara) par la fièvre » (Iyov 30, 30), ou que dans : « le soufflet est devenu brûlant (na‘har) » (Yirmeya 6, 29)

Et par l’épée

Il enverra contre toi des armées

Sécheresse et mildiou

Maladies frappant les produits des champs

Sécheresse

Vent d’est. En français médiéval : « hasle »

Mildiou

Dessèchement faisant pâlir et jaunir la surface des plantes. En français : « chaume »

Jusqu’à ta perte

Ainsi que le rend le Targoum Onqelos : jusqu’à ce que tu aies péri, que tu te sois détruit spontanément

28,23
Ton ciel, qui s'étend sur ta tête, sera d'airain, et la terre sous tes pieds sera de fer.
Tes cieux qui sont sur ta tête seront de cuivre

C’est en son propre nom que Mochè a prononcé ces malédictions-là, tandis que celles du mont Sinaï (Wayiqra 26, 14 et suivants), c’est sur l’ordre du Saint béni soit-Il qu’il les a formulées, ainsi que l’indique leur tournure de style (Meguila 31b). C’est ainsi qu’il est écrit dans Wayiqra : « et si vous ne “m’écoutez” pas… », « et si vous allez à “mon” encontre de manière hostile », tandis qu’il est écrit ici : « la voix de Hachem, “ton” Eloqim », « Hachem fera s’attacher “à toi” la peste », « Hachem “te” frappera ». Mochè a tempéré ses malédictions en les exprimant au singulier. Il a également tempéré la malédiction contenue dans ce verset-ci. Car il avait été dit dans les premières : « … vos cieux comme du fer, et votre pays comme du cuivre » (Wayiqra 26, 19) – le ciel ne suintera pas, pas plus que ne suinte le fer, de sorte que la sécheresse régnera dans le monde, tandis que la terre suintera comme le fait le cuivre, et elle putréfiera ses fruits. Il est écrit ici, en revanche : « tes cieux de cuivre, et la terre de fer », ce qui veut dire que le ciel suintera, encore qu’il ne produira pas de pluie, de sorte que le monde ne souffrira pas d’une sécheresse catastrophique. La terre ne suintera pas, à l’instar du fer qui ne suinte pas, si bien que les fruits ne pourriront pas. Quoi qu’il en soit, ce sera une malédiction : De cuivre ou de fer, elle ne produira pas de fruits et le ciel ne déversera pas de pluie

28,24
L'Éternel transformera la pluie de ton pays en poussière et en sable, qui descendront sur toi du haut du ciel jusqu'à ce que tu périsses.
La pluie de ton pays de la poussière et du sable

Par un vent qui succède à la pluie (Ta‘anith 3b). La pluie tombe, mais elle ne suffit pas à disperser le sable. Survient un coup de vent qui soulève la poussière, laquelle recouvre les plants en herbe rendus humides par la pluie et y adhère. Il se forme de la boue qui va s’assécher et tout faire pourrir

28,25
L'Éternel te fera écraser par tes ennemis: si tu marches contre eux par un chemin, par sept chemins tu fuiras devant eux; et tu seras un objet de stupéfaction pour tous les royaumes de la terre.
En frayeur

En terreur et en tremblement. Tous ceux qui entendront [parler] de tes malheurs trembleront et diront : « Malheur à nous ! Pourvu que ne nous arrive pas ce qui leur est arrivé ! 

28,26
Et ta dépouille servira de pâture aux oiseaux du ciel et aux animaux de la terre, et nul ne les troublera.
28,27
Le Seigneur t'affligera de l'éruption égyptienne, d'hémorroïdes, de gale sèche et humide, dont tu ne pourras guérir.
L’ulcère d’Egypte

C’était très douloureux, purulent à l’intérieur et sec à l’extérieur, comme indiqué dans le traité Bekhoroth (41a)

Eczéma

Ulcère purulent

Croûtes cutanées (‘hèrès)

Ulcère sec comme de l’argile (‘hèrès)

28,28
Le Seigneur te frappera de vertige et de cécité, et de perturbation morale;
Et de consternation

Obstruction du cœur. En français médiéval : « estordison »

28,29
et tu iras tâtonnant en plein midi comme fait l'aveugle dans les ténèbres, tu ne mèneras pas à bonne fin tes entreprises, tu seras opprimé et spolié incessamment, sans trouver un défenseur.
Affligé

Tout ce que tu feras déclenchera des contestations

28,30
Tu fianceras une femme, et un autre la possédera; tu bâtiras une maison, et tu ne t'y installeras point; tu planteras une vigne, et tu n'en auras point la primeur.
La possédera (yichgalènna)

Terme comportant une connotation de « concubinage ». Le texte s’exprime, [tel qu’on le lit], d’une manière plus décente (yichkavènna), ainsi qu’il a été institué par les scribes (Meguila 25b)

Rendras profane

La quatrième année, pour pouvoir en manger les fruits

28,31
Ton bœuf sera égorgé sous tes yeux, et tu ne mangeras pas de sa chair; ton âne sera enlevé, toi présent, et ne te sera pas rendu; tes brebis tomberont au pouvoir de tes ennemis, et nul ne prendra parti pour toi.
28,32
Tes fils et tes filles seront livrés à un peuple étranger, et tes yeux le verront et se consumeront tout le temps à les attendre, mais ta main sera impuissante.
Et ils seront consumés vers eux

Ils espéreront leur retour mais ils ne reviendront pas. Tout espoir qui ne se réalise pas est appelé « consomption des yeux »

28,33
Le fruit de ton sol, tout ton labeur, sera dévoré par un peuple à toi inconnu; tu seras en butte à une oppression, à une tyrannie de tous les jours,
28,34
et tu tomberas en démence, au spectacle que verront tes yeux.
28,35
Le Seigneur te frappera d'une éruption maligne sur les genoux, sur les cuisses, d'une éruption incurable, qui gagnera depuis la plante du pied jusqu'au sommet de la tête.
28,36
Le Seigneur te fera passer, toi et le roi que tu te seras donné, chez une nation que tu n'auras jamais connue, toi ni tes pères; là, tu serviras des dieux étrangers, du bois et de la pierre!
28,37
Et tu deviendras l'étonnement, puis la fable et la risée de tous les peuples chez lesquels te conduira le Seigneur.
Etonnement

En français médiéval : « estordison ». Quiconque te verra en sera stupéfait

Légende

Lorsqu’un coup dur frappera quelqu’un, on dira : « C’est comme celui qui a frappé Untel. 

Et dérision (welichnina)

Même connotation que wechinantam (« tu les enseigneras ») (supra 6, 7) : On parlera de toi. Ainsi le rend le Targoum Onqelos : oulechou‘i, mot comportant une connotation de « récit »

28,38
Tu auras confié à ton champ de nombreuses semences; mince sera ta récolte, car la sauterelle la dévorera.
L’anéantira (ya‘hselènnou)

Le détruira. C’est pour cette raison que [la sauterelle] est appelée ‘hassil : elle détruit tout (Yerouchalmi Ta‘anith 3, 6)

28,39
Tu planteras des vignes et les cultiveras; mais tu n'en boiras pas le vin et tu ne l'encaveras point, car elles seront rongées par la chenille.
28,40
Tu posséderas des oliviers sur tout ton territoire; mais tu ne te parfumeras pas de leur huile, car tes oliviers couleront.
Car tomberont (yichal)

Il laissera tomber ses fruits. Même connotation que dans : « le fer glissera (wenachal) » (supra 19, 5

28,41
Tu engendreras des fils et des filles et ils ne seront pas à toi, car ils s'en iront en captivité.
28,42
Tous tes arbres et les produits de ton sol, la courtilière les dévastera.
Le criquet les épuisera (yeyaréch)

La sauterelle rendra le pays pauvre (rach) en fruits

Epuisera

Appauvrira

Le criquet

Espèce de sauterelle. Il est impossible de donner au mot yeyaréch la connotation d’un « héritage » (yeroucha), car il aurait dû alors être orthographié yirach (voir Beréchith 21, 10), ni celle de « dépossession » (hourcha) ou de « répudiation », car il aurait dû alors être orthographié yorich

28,43
L'étranger qui sera chez toi s'élèvera de plus en plus au-dessus de toi, et toi tu descendras de plus en plus.
28,44
C'est lui qui te prêtera, loin que tu puisses lui prêter; lui, il occupera le premier rang, toi, tu seras au dernier.
28,45
Et toutes ces malédictions doivent se réaliser sur toi, te poursuivre et t'atteindre jusqu'à ta ruine, parce que tu n'auras pas obéi à la voix de l'Éternel, ton Dieu, en gardant les préceptes et les lois qu'il t'a imposés.
28,46
Elles s'attacheront, comme un stigmate miraculeux, à toi et à ta postérité, indéfiniment.
28,47
Et parce que tu n'auras pas servi l'Éternel, ton Dieu, avec joie et contentement de cœur, au sein de l'abondance,
De l’abondance de tout

Lorsque tu possédais encore tout ce qui est bon

28,48
tu serviras tes ennemis, suscités contre toi par l'Éternel, en proie à la faim, à la soif, au dénuement, à une pénurie absolue; et ils te mettront sur le cou un joug de fer, jusqu'à ce qu'ils t'aient anéanti.
28,49
Le Seigneur lancera sur toi une nation lointaine, venue des confins de la terre, rapide comme l'aigle en son vol; nation dont tu n'entendras point la langue,
Comme vole l’aigle

Subitement, en une marche triomphale, et s’envoleront ses chevaux

Dont tu n’entendras pas la langue

Dont tu ne reconnaîtras pas la langue. De même : « Tu “entends” un songe pour l’interpréter » (Beréchith 41, 15) ou : « que Yossef “entendait” » (Beréchith 42, 23). En français : « entendre »

28,50
nation inexorable, qui n'aura point de respect pour le vieillard, point de merci pour l'adolescent!
28,51
Elle se repaîtra du fruit de ton bétail et du fruit de ton sol, jusqu'à ce que tu succombes; elle enlèvera, sans t'en rien laisser, le blé, le vin et l'huile, les produits de tes taureaux et de tes fécondes brebis, jusqu'à ta ruine entière.
28,52
Elle mettra le siège devant toutes tes portes, jusqu'à ce que tombent, dans tout ton pays, ces murailles si hautes et si fortes en qui tu mets ta confiance; oui, elle t'assiégera dans toutes tes villes, dans tout ce pays que l'Éternel, ton Dieu, t'aura donné.
Jusqu’à ce que tombent (rèdeth) tes murailles

Le mot rèdeth comporte une connotation de ridouy (« soumission ») et de « conquête »

28,53
Et tu dévoreras le fruit de tes entrailles, la chair de tes fils et de tes filles, ces présents de l'Éternel, ton Dieu, par suite du siège et de la détresse où t'étreindra ton ennemi.
Tu mangeras […] la chair […] dans le siège

Parce qu’ils assiégeront la ville, il y régnera les affres de la famine

28,54
L'homme le plus délicat parmi vous et le plus voluptueux verra d'un œil hostile son frère, sa compagne et le reste d'enfants qu'il aura encore,
Sensible en toi et délicat

Les deux mots : « sensible » et : « délicat » s’appliquent à la même personne et veulent dire : « douillet ». Les mots : « par délicatesse et par sensibilité » (verset 56) sont bien la preuve qu’ils qualifient une seule et même personne. Bien qu’il soit douillet et qu’il éprouve du dégoût devant une chose répugnante, la chair de ses fils et de ses filles lui paraît si délectable, tant il souffre de la famine, qu’il considérera avec malveillance ses enfants survivants pour n’avoir pas à donner à l’un d’eux de la chair de leur frère qu’il est en train de manger. Autre explication : Le « sensible en toi » signifie : « celui empli de commisération », « celui au cœur tendre ». Il deviendra cruel tant il souffrira de la famine, et il ne donnera pas de la chair de ceux de ses enfants qu’il aura égorgés à ceux qui survivront

28,55
ne voulant donner à aucun d'eux de la chair de ses enfants, qu'il mangera faute d'autres ressources; tellement tu seras assiégé et cerné par ton ennemi dans toutes tes villes.
28,56
La plus sensible parmi vous et la plus délicate, si délicate et si sensible qu'elle n'aurait jamais risqué de poser la plante de son pied sur la terre, verra d'un œil hostile l'homme qu'elle serrait dans ses bras, et son fils et sa fille,
Aura un œil mauvais dans l’homme de son cœur

Adultes

28,57
jusqu'au nouveau-né sorti de ses flancs, jusqu'aux jeunes enfants dont elle est la mère, car, dénuée de tout, elle se cachera pour les dévorer! Telle sera la détresse où te réduira ton ennemi, t'assiégeant dans tes murs.
Et dans son placenta

Ses jeunes enfants. Elle les considérera avec malveillance lorsqu’elle mangera l’un d’eux pour n’avoir pas à donner de sa chair à ceux qui sont auprès d’elle

28,58
Oui, si tu n'as soin d'observer toutes les paroles de cette doctrine, écrites dans ce livre; de révérer ce nom auguste et redoutable: l'ETERNEL, ton Dieu,
28,59
l'Éternel donnera une gravité insigne à tes plaies et à celles de ta postérité: plaies intenses et tenaces, maladies cruelles et persistantes.
Hachem rendra prodigieux tes coups

Exceptionnels, différents des autres coups

Et tenaces

Pour te châtier et afin de remplir [ainsi] leur mission (‘Avoda zara 55a)

28,60
Il déchaînera sur toi tous les fléaux de l'Egypte, objets de ta terreur, et ils seront chez toi en permanence.
Dont tu as peur

Des plaies. Quand [les enfants d’]Israël voyaient des plaies inouïes s’abattre sur l’Egypte, ils en avaient peur, craignant qu’elles ne s’abattent sur eux aussi. Sache que c’est bien [cette idée qui est contenue dans] ce qui est écrit : « Si écouter, tu écoutes […] aucune maladie que j’ai placée contre l’Egypte je ne placerai sur toi » (Chemoth 15, 26). On ne menace une personne que de ce dont elle a peur

28,61
Bien d'autres maladies encore, bien d'autres plaies non consignées dans le livre de cette doctrine, le Seigneur les fera surgir contre toi, jusqu'à ce que tu sois exterminé.
Les fera monter

Dans le sens d’une « ascension »

28,62
Et vous serez réduits à une poignée d'hommes, après avoir égalé en multitude les étoiles du ciel, parce que tu auras été sourd à la voix de l'Éternel, ton Dieu.
Vous resterez en petit nombre

Peu nombreux au lieu de former une multitude

28,63
Alors, autant le Seigneur s'était plu à vous combler de ses bienfaits et à vous multiplier, autant il se plaira à consommer votre perte, à vous anéantir; et vous serez arrachés de ce sol dont vous allez prendre possession.
Ainsi fera se réjouir Hachem

[Ainsi réjouira-t-Il] vos ennemis à votre sujet en causant votre perte, etc

Vous serez arrachés (wenissa‘htem)

Dans le sens de « déracinement », comme dans : « Hachem arrachera (yissa‘h) la maison des orgueilleux » (Michlei 15, 25)

28,64
Et l'Éternel te dispersera parmi tous les peuples, d'une extrémité de la terre à l'autre; et là tu serviras des dieux étrangers, jadis inconnus à toi comme à tes pères, faits de bois et de pierre.
Tu y serviras d’autres dieux

Il ne s’agit pas, selon le Targoum Onqelos, d’une véritable idolâtrie, mais de l’imposition de taxes et de capitations au profit des prêtres du paganisme

28,65
Et parmi ces nations mêmes tu ne trouveras pas de repos, pas un point d'appui pour la plante de ton pied; là, le Seigneur te donnera un cœur effaré, mettra la défaillance dans tes yeux, l'angoisse dans ton âme,
Tu n’auras pas de tranquillité (thargui‘a)

Tu ne trouveras pas de repos, comme dans : « … et voici le repos (hamargué‘a) » (Yecha’ya 28, 12)

Un cœur tremblant

Un cœur épouvanté, ainsi que le rend le Targoum Onqelos, comme dans : « La tombe souterraine tremble pour toi » (Yecha’ya 14, 9), « Les peuples ont entendu, ils ont tremblé » (Chemoth 15, 14), « Les fondements des cieux ont tremblé » (II Chemouel 22, 8)

Et la ruine des yeux

Attendant la délivrance et celle-ci ne venant pas

28,66
et ton existence flottera incertaine devant toi, et tu trembleras nuit et jour, et tu ne croiras pas à ta propre vie!
Ta vie te sera suspendue

[Parce que tu seras pris d’un] doute. Tout ce qui est douteux est dit « suspendu ». « Peut-être mourrai-je aujourd’hui de l’épée qui nous menace ! » Et nos maîtres ont expliqué qu’il s’agit là de celui qui achète son blé au marché (Mena‘hoth 103b)

Et tu ne croiras pas en ta vie

Cela se réfère à celui qui dépend d’un boulanger (ibid.)

28,67
Tu diras chaque matin: "Fût-ce encore hier soir!" Chaque soir tu diras: "Fût-ce encore ce matin!" Si horribles seront les transes de ton cœur et le spectacle qui frappera tes yeux.
Le matin tu diras : Si seulement nous étions le soir

C’est-à-dire hier soir

Et le soir tu diras : Si seulement nous étions le matin

D’aujourd’hui. Car les souffrances ne font que s’aggraver, et plus maudite est chaque heure que celle qui l’a précédée

28,68
Et le Seigneur te fera reprendre, sur des navires, la route de l'Egypte, cette route où je t'avais dit que tu ne repasserais plus; et là vous vous offrirez en vente à vos ennemis comme esclaves et servantes, mais personne ne voudra vous acheter!"
Dans des navires

Sur des bateaux, en captivité

Vous vous y vendrez à tes ennemis

Vous chercherez à leur être vendus comme serviteurs et comme servantes

Et il n’y aura pas d’acheteur

Car ils auront décidé de vous massacrer et de vous détruire

Vous vous vendrez

En français médiéval : « e porvendrez vos ». Et il n’est pas correct de rendre ce mot par : « vous serez vendus » par d’autres, puisqu’il est écrit ensuite qu’il n’y aura pas d’acheteur

28,69
Ce sont là les termes du pacte que l'Éternel ordonna à Moïse d'établir avec les enfants d'Israël dans le pays de Moab, indépendamment du pacte qu'il avait conclu avec eux au Horeb.
De conclure avec les fils d’Israël

Pour qu’ils acceptent sur eux la Tora avec imprécation et serment

Indépendamment de l’alliance

Des malédictions contenues dans Wayiqra, qui ont été prononcées au Sinaï

Soyez le premier à commenter ce cours !
Newsletter Torah-Box

Pour recevoir chaque semaine les nouveaux cours et articles, inscrivez-vous dès maintenant :

Pourim
Chaque juif devra donner...
Torah-Box distribue votre don le jour même !
Soit € après réduction d'impôts*

26 Février 2020 - 1 Adar 5780

  • 06:38 Mise des Téfilines
  • 07:40 Lever du soleil
  • 13:04 Heure de milieu du jour
  • 18:28 Coucher du soleil
  • 19:13 Tombée de la nuit

Chabbath Terouma
Vendredi 28 Février 2020

Entrée à 18:13
Sortie à 19:21


Changer de ville

Projet dédié par un généreux donateur