À travers des propos du Arizal, ce cours explique en quoi le fait que les Bené Israël aient bien dormi la veille du don de la Torah n'est vraiment pas louable. Et il montre l'importance, pour nous, de rester réveillés la nuit de Chavouot.