40ème jour du 'Omer
(Jeudi 6 Mai 2021 au soir et Vendredi 7 Mai 2021 en journée)

Séfira : Hod chébaYessod (la Splendeur dans le Fondement)

Bénédiction du 40ème jour du 'Omer

On la récite le Jeudi 6 Mai 2021 au soir, après la tombée de la nuit, en disant :

  • 1. Baroukh Ata Ado-Naï Elohé-nou Mélè'h Haolam Achèr Kidéchanou BéMitsvotav, Vétsivaou Al Sefirat Ha'omèr
  • 2. Hayom Arbaïm Yom la’omèr, chéhèm : ‘Hamicha Chavouot Va’hamicha Yamim

Attention : cette bénédiction ne se récite que le soir. Si Jeudi 6 Mai 2021 au soir, vous avez oublié de compter le 'Omer, comptez-le durant la journée du Vendredi 7 Mai 2021, mais SANS prononcer la bénédiction (Dites seulement : "Hayom Arbaïm Yom la’omèr, chéhèm : ‘Hamicha Chavouot Va’hamicha Yamim") et les nuits suivantes, vous pourrez ainsi continuer le compte en récitant la bénédiction comme d'habitude.

La bénédiction ne peut être récitée que si chaque jour a bien été compté. Ainsi, si vous avez manqué un jour entier (le soir et le lendemain), vous ne continuerez à compter que SANS bénédiction.

Newsletter du 'Omer

Pour recevoir chaque jour la bénédiction à réciter, indiquez votre adresse e-mail dans le champ ci-dessous :

49 jours séparent Pessa'h de Chavouot pendant lesquels nous comptons le 'Omer. Outre la Mitsva de compter ces jours, Hachem manifeste chacun de ceux-ci un 'comportement particulier' dans le monde. Ainsi, il est propice d'améliorer chaque jour un élément de notre Avodat Hachem (service divin), en rapport avec ce comportement (également appelé Séfira ou Midda)

De plus, cette période est préparatoire au Don de la Torah qui se renouvelle chaque année à Chavouot, par notre niveau d'engagement et de préparation à l'Etude.

Torah-Box vous propose donc quotidiennement jusqu'à Chavouot, deux conseils pour profiter au mieux de la lumière spirituelle de ces jours.

Conduites recommandées :

  • Le Chalom (la Paix) est une valeur absolue dans la Torah. Il faut être prêt à renoncer à grand nombre de nos volontés pour notre entourage afin qu’il y règne une atmosphère de Chalom.  
  • La Midda du jour (Hod – la Splendeur) correspond, dans l’anatomie, à la barbe, qui est un signe de sainteté. La Torah interdit de nous raser à la lame (rasoir manuel ou électrique qui rase très proche de la peau) et nous conseille vivement de la laisser pousser (au moins un peu). 

Préparation à Chavouot :

La fraternité au sein de la famille et de la communauté toute entière est la condition de son maintien et de sa réussite. Ceci ne peut s’obtenir qu’au moyen d’une vision indulgente en ce qui concerne les « défauts » des autres.