Quel liens y a-t-il entre Pessa'h et la parole ? De quoi parle le début de la Hagada (avant de parler de la Sortie d'Egypte) ? Pourquoi est-il si important, le soir du Séder, de parler de Pessa'h, matsa et maror ? Pourquoi est-ce que, dans Chir Hachirim, le peuple juif est-il comparé à une colombe ? Que dit le Midrash Rabba à ce propos ? En quoi ce commentaire montre-t-il combien Hachem désire nos tefilot (prières) ?