Rav Dessler affirme : "Ce n'est pas le temps qui passe. C'est l'homme qui passe à travers le temps". Qu'est-ce que cela signifie ? Que dit le Ram'hal à ce propos ? En quoi la fête de Pessah nous permet-elle de nous renforcer en émouna (foi en Hachem), et donc d'accéder à la joie ?