Au début de ce cours, Rav Elgrabli parle du début de Parachat Choftim, expliquant notamment pourquoi la Torah nous a demandé de nommer des juges et des policiers. Il rappelle, entre autres, que la Paracha de Choftim est toujours lue au mois d'Elloul. Il montre l'importance de ce mois et la nécessité de bien l'utiliser. Il rappelle -à travers un exemple- que la téchouva est un précieux cadeau; et montre -en se basant sur une Guémara- qu'elle défie toute logique. Il parle de la mida de "nossé avone", mentionnée dans les treize midot de ra'hamim; et illustre -à partir d'un passage du Tomer Dévorah- comment Hachem supporte nos fautes...