Pendant les dix jours de téchouva, nous ajoutons dans la Amida une phrase qui commence par "zokrénou lé'haïm", pour demander à Hachem de nous accorder la vie. Car le fait de rester en vie ne va pas de soi. L'homme ne descend pas dans le monde en ayant à l'avance une durée de vie préprogrammée (comme une pile électrique qui serait chargée pour durer tant et tant de temps). Chaque année, à Roch Hachana, il passe en jugement devant Hachem, qui décidera s'il le laissera en vie ou pas. Que faut-il faire pour mériter la vie ? Et quel serait l'intérêt, pour celui qui la mérite déjà, de la demander ?