A travers une histoire de Rabbi Haïm de Volozhine, ce cours montre que l'accomplissement de la mitsva de tsédaka permet d'atteindre de très hauts niveaux spirituels.