Au début de ce cours, Rav Cohen parle brièvement de l’importance de la discrétion dans l’accomplissement des mitsvot. Il rappelle des notions évoquées dans des précédents cours et qui concernent les temps messianiques. Après avoir brièvement parlé des sujets traités dans le chapitre 37 du Tanya, il en cite et en traduit un passage. A partir de ce texte, il montre notamment l’importance des actions et du travail sur soi que nous aurons fait durant le galout (l’exil) ; et il explique la différence existant entre la notion de maassé et celle de avoda. Il commence à parler du seul moyen d’améliorer véritablement son caractère et ramène -entres autres- des paroles du Rambam à ce sujet…