Magnifique histoire qui, à travers l'exemple de Baba Salé, rappelle la force de la berakha (bénédiction) d'un tsadik.