Lors d'un "mélavé malka" en Janvier 2005, peu de temps après le "Tsunami dont il fait référence à la fin, au centre d'études du Rav.

Au début de ce cours, Rav Gronstein -en se basant notamment sur un passage de Parachat Vaéra, sur des propos de Rachi et sur un commentaire de Rav Hirsh- explique des mots qu'Hachem a dit à Avraham Avinou: hithalekh léfanaye véhyé tamim. Il rappelle la signification du Nom d'Hachem Cha-daï ; et il parle des notions de limite, de maîtrise de soi et de créativité. Au sujet de la téfila, il dit notamment qu'en priant l'homme construit le rétsone Hachem (volonté d'Hachem) ; et il rappelle l'importance de ne pas simplement prononcer des mots lorsqu'on prie...